Aristote (384 avant J.C. - 322 avant J.C.) est un philosophe grec. Sa conception de l'être comme « substance » et de la métaphysique comme « science de l'être en tant qu'être » influença l'ensemble de la tradition philosophique occidentale et orientale. Véritable encyclopédiste, il s'est beaucoup intéressé aux arts (musique, rhétorique) et aux sciences (physique, biologie) de son époque.
  • Le sage possède la connaissance de toutes les choses, dans la mesure où cela est possible.
  • C'est la nature qui, par des vues de conservation, a créé certains êtres pour commander, et d'autres pour obéir.
  • Quiconque ne peut vivre dans la société des hommes ou n'en a pas besoin est une bête ou un Dieu.
  • Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres.
  • On ne peut bien commander si l'on n'a pas bien obéi.
  • Ce n'est pas parce qu'il a des mains que l'homme est le plus intelligent des êtres, mais parce qu'il est le plus intelligent qu'il a des mains.
  • Le doute est le commencement de la sagesse.
  • Le courage est le juste milieu entre la peur et l’audace.
  • La première qualité du style, c'est la clarté.
  • Une seule hirondelle ne fait pas le printemps; un seul acte moral ne fait pas la vertu.
  • Il n'est pas aussi facile d'apercevoir la beauté de l'âme que celle du corps.
    Les politiques, I
  • Ceux qui ont beaucoup d'amis et se lient intimement avec tout le monde passent pour n'être réellement amis de personne [...] et on leur donne aussi l'épithète de complaisants.
    Éthique à Nicomaque, IX-10
  • L'homme est un être politique et naturellement fait pour vivre en société.
    Éthique à Nicomaque, IX-9
  • [...] lorsque la loi énonce une règle générale, et que des cas exceptionnel se présentent, il est normal de remédier à l'omission ou à l'erreur du législateur qui s'est exprimé en termes généraux. [...] Voilà pourquoi l'équitable est juste, et même supérieur à une certaine forme de justice, non pas à la justice en soi, mais à la justice erronée en raison de sa généralité.
    Éthique à Nicomaque, V-10
  • Le juste et l'équitable sont une même chose, et quoique tous deux soient désirables, l'équitable est meilleur. Ce qui fait difficulté c'est que l'équitable est juste, mais non pas juste selon la loi ; il est plutôt un ajustement de ce qui légal. La raison en est que toute loi est universelle et que, sur des cas particuliers, l'universalité ne permet pas de se prononcer avec justesse.
    Éthique à Nicomaque, V-10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »