• Exister est bon ; non pas meilleur qu'autre chose ; car exister est tout, et ne pas exister n'est rien.
  • Il ne s'agit pas, pour vivre de croire, mais d'adhérer à un programme de vie, individuel ou collectif.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met.
  • L’essentiel ? L'effort d'exister, la puissance d'agir, le désir de vivre, la joie d'aimer.
  • Plus on avance dans l'exploration de l'homme moins on lui trouve de raisons d'exister.
  • Qui n'a pas su, qui n'a pas osé, à un moment donné "risquer", n'a pas le droit de se plaindre de la médiocrité de son existence.
  • Que les heures ne te semblent jamais longues : une seule minute sépare la vie de la mort.
  • La vie d'un homme n'est qu'une lutte pour l'existence avec la certitude d'être vaincu.
  • Le but d'une existence n'est pas la bonté. Le but d'une existence est la réalisation de soi-même. Le but d'une existence n'est pas d'être gentil, mais d'être sans cesse conscient. Le but d'une existence est d'abolir l'ignorance.
    Les Thanatonautes, éd. Le Livre de Poche
  • Le seul fait d'exister est un véritable bonheur.
  • La vie est folle, n'est-ce pas ? C'est pour ça qu'elle est passionnante. Imaginez que nous soyons équilibrés dans une existence paisible, il n' y aurait ni événement, ni crise, ni trauma à surmonter, de la routine uniquement, rien à mettre en mémoire : nous ne serions même pas capables de découvrir qui nous sommes. Pas d'événements donc pas d'histoire, pas d'identité. Nous ne pourrions pas dire : " Voilà ce qui m'est arrivé, je sais qui je suis puisque je sais ce dont je suis capable face à l'adversité." Les êtres humains sont passionnants parce que leur existence est folle.
    Rencontres Perspectives
  • Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.
  • Nous passons la moitié de notre vie à escalader une échelle, et l'autre à réaliser que nous l'avions adossée au mauvais mur.
  • La seule satisfaction, peut-être, que nous pouvons trouver dans l'existence est d'avoir le sentiment que nous parvenons à comprendre des phénomènes qui, auparavant, nous demeuraient inintelligibles.
    Les Grands entretiens du Monde, mai 1994
  • Parce que notre propre existence en tant qu'être humain dépend des autres, notre besoin d'amour est son fondement même.
    Fil Twitter, 22 janvier 2011
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »