Citations de Alphonse Karr

Alphonse Karr
Alphonse Jean-Baptiste Karr ( - ) est un romancier et journaliste français.

" Un des grands inconvénients de la vie humaine, c'est que nous avons mis notre bonheur dans des choses impossibles et notre malheur dans des choses inévitables. "

Vie

" Il y a un moment où deux regards qui se rencontrent, se touchent. "

" Le luxe des femmes est monté à de telles proportions, qu'il faut être bien riche pour en avoir une à soi. Il n'y a plus moyen que d'aimer les femmes des autres. "

" Il y a des gens tellement grossiers qu'on s'attriste de partager quelque chose avec eux. "

" Entre deux amis, il n'y en a souvent qu'un qui soit le véritable ami de l'autre. "

" Oh ! les livres - les bons livres - les chers livres - qui vous emportent hors de vous-même et de la vie ! - comme il est plus doux de lire que de vivre ! "

" Les journalistes sont des avocats qui écrivent. "

" Le bonheur n'est pas un gros diamant, c'est une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées. "

" Ce n'est pas pour l'avoir, mais pour l'ôter à une autre, qu'une femme prend un amant. "

" Il y a deux manières d'être riche : élever son revenu au niveau de ses désirs, abaisser ses désirs au niveau de son revenu. "

" Les bonheurs que je me rappelle je ne les ai pas poursuivis ni cherchés au loin, ils ont poussé et fleuri sous mes pieds, comme les pâquerettes de mon gazon. Rien n'arrive dans la vie ni comme on le craint ni comme on l'espère. "

" En amour, quand deux yeux se rencontrent, ils se tutoient. "

" Le soleil n'échauffe que la peau, les passions échauffent le sang. "

" Il a été convenu que les femmes feraient semblant d'être faibles et timides et que les hommes feindraient d'être forts et courageux. "

" L'incertitude est le pire de tous les maux jusqu'au moment où la réalité vient nous faire regretter l'incertitude. "

" Auprès de la femme que l'on aime il se dégage un parfum céleste, ce n'est plus de l'air, c'est de l'amour qu'on respire. "