• Mon métier est de faire mes livres, et de combattre quand la liberté des miens est menacée.
    Carnets, 29 mai 1958
  • Quand on a l'esprit élevé et le cœur bas, on écrit de grandes choses et on en fait de petites.
  • Écrivez ! Noircir le papier est idéal pour s'éclaircir l'esprit.
  • En journalisme, on peut écrire une mauvaise page aujourd'hui à condition d'en écrire une bonne demain. Dans une pièce de théâtre, il faut déchirer la page mauvaise.
    Lettre à Jules Renard (1895)
  • Partir, c'est mourir un peu. Ecrire, c'est vivre davantage.
  • Les choses les plus belles sont celles que souffle la folie et qu'écrit la raison. Il faut demeurer entre les deux, tout près de la folie quand on rêve, tout près de la raison quand on écrit.
    Journal, septembre 1894
  • Chaque progrès dans l'art d'écrire ne s'achète que par l'abandon d'une complaisance.
  • La chose la plus difficile, quand on a commencé d'écrire, c'est d'être sincère.
    Journal, 30 décembre 1891
  • Écrire est un apaisement de soi-même.
  • Il n'y a pas de romancier dans le monde qui ne soit inspiré de ce qu'il a vu et qui n'ait jeté ses inventions à travers des souvenirs.
  • Écrire, ce n'est pas vivre. C'est peut-être survivre.
  • Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie.
    L'Homme foudroyé, éd. Denoël
  • Écrire, c'est brûler vif, mais aussi renaître de ses cendres.
    L'Homme foudroyé, éd. Denoël
  • Un écrivain doit travailler dans sa cellule. Tourner le dos… Écrire est une vue de l'esprit. C'est un travail ingrat qui mène à la solitude. On apprend cela à ses dépens.
    L'Homme foudroyé, éd. Denoël
  • Écrire c'est se consumer… L'écriture est un incendie qui embrase un grand remue-ménage d'idées et qui fait flamboyer des associations d'images avant de les réduire en braises crépitantes et en cendres retombantes.
    L'Homme foudroyé, éd. Denoël
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 16
  • »

Thèmes connexes