Citations « Ecriture »

" L'auteur écrit des tonnes pour être publié en grammes. "

Gaëtan Faucer

L'Héritage, éd. L'Arlésienne

" La principale différence entre écrire et faire l'amour, c'est qu'en faisant l'amour on cherche autant le plaisir de l'autre que le sien, sinon davantage, tandis qu'en écrivant on ne cherche que le sien. "

Henry de Montherlant

Carnets, Tous feux éteints

" S'il n'y avait ni la mer ni l'amour personne n'écrirait des livres. "

Marguerite Duras

Yann Andréa Steiner, éd. POL

" Pour moi écrire n'est pas un travail, c'est une façon d'être en compagnie et de rassembler des absents. "

Erri De Luca

" Ceux qui écrivent comme ils parlent, quoiqu'ils parlent très bien, écrivent mal. "

Buffon

Discours sur le style

" Écrire : passer son temps à préparer un cadeau surprise pour une fête qui n'arrive pas. "

Michel Polac

Hors de soi, éd. PUF

" Et si écrire, c'était tout simplement ne plus taire cette âme en soi ? "

François Cheng

" Le souvenir est le début de l'écriture et l'écriture est à son tour le commencement de la mort. "

Roland Barthes

Le Degré zéro de l'écriture, éd. du Seuil

" Les lettres d'amour, si l'amour existe, doivent être ridicules. Mais au bout du compte ce sont les gens qui n'écrivent jamais de lettres d'amour qui sont ridicules. "

Fernando Pessoa

" Chaque progrès dans l'art d'écrire ne s'achète que par l'abandon d'une complaisance. "

André Gide

" Écrire seulement sur les choses qu'on aime. Écrire pour lier ensemble, pour ramasser les morceaux de la beauté, et ensuite recomposer, reconstruire cette beauté. "

J. M. G. Le Clézio

" Se trouver dans un trou, au fond d'un trou, dans une solitude quasi totale et découvrir que seule l'écriture vous sauvera. "

Marguerite Duras

" Ce qu'on ne peut pas dire, il ne faut surtout pas le taire, mais l'écrire. "

Jacques Derrida

" On écrit d'abord parce que d'autres avant vous ont écrit, ensuite, parce qu'on a déjà commencé à écrire : c'est pour le premier qui s'avisa de cet exercice que la question réellement se poserait : ce qui revient à dire qu'elle n'a fondamentalement pas de sens. "

Julien Gracq

En lisant en écrivant, éd. José Corti

" Tout livre pousse sur d'autres livres, et peut-être que le génie n'est pas autre chose qu'un apport de bactéries particulières, une chimie individuelle délicate, au moyen de laquelle un esprit neuf absorbe, transforme, et finalement restitue sous une forme inédite non pas le monde brut, mais plutôt l'énorme matière littéraire qui préexiste à lui. "

Julien Gracq

Préférences, éd. José Corti