Bernard Werber, né le , est un écrivain français.
  • Crédit photo : Neva Micheva
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompense : Écrivain
  • Date de naissance : 18 septembre 1961
  • C'est au nom de la liberté que les gens manifestent pour avoir le droit de rester esclaves. C'est au nom de l'amour de leur patrie ou de leur religion qu'ils tuent leur prochain. Ils n'aiment pas ceux qui les libèrent et leur ouvrent les yeux, ils adorent ceux qui les terrorisent et les abreuvent de mensonges.
    Le Miroir de Cassandre, éd. Albin Michel
  • Savoir et ne pas pouvoir convaincre les autres c'est peut-être frustrant, mais ne pas savoir et vivre comme les autres c'est bien pire.
    Le Miroir de Cassandre, éd. Albin Michel
  • À force d'être libre on finit par être seul.
    Le Papillon des étoiles, éd. Albin Michel
  • Quand on marche sur la pointe des pieds pour paraître plus grand on finit par se fatiguer.
    Le Papillon des étoiles, éd. Albin Michel
  • Il y a deux catégories d'individus que les gens n'aiment pas. Ceux qui réussissent et ceux qui échouent.
    Le Papillon des étoiles, éd. Albin Michel
  • La violence [...] fascine [les hommes]. La hiérarchie les tranquillise. Ils s'inquiètent dès qu'ils ont des responsabilités et sont rassurés dès qu'un leader les en décharge.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Il y a des discours pour se donner bonne conscience, dire qu'on aime la liberté et qu'on ne veut plus de chefs, mais si on regarde l'Histoire, c'est le contraire. Les humains aiment être esclaves et ils vénèrent leur chef. Et plus leurs chefs sont effrayants plus ils se sentent protégés.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Miracles et messies sont des outils pour dieux maladroits, incapable d'intervenir discrètement.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • La guerre a fait davantage pour l'avancement des technologies que la simple curiosité, l'esthétique ou le souci de confort.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Ce qui motive notre angoisse, c'est notre capacité à nous projeter dans le temps.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • On ne peut pas vivre sans cesse dans la peur. Parfois, il faut prendre le risque de la confiance.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Quand on est ignorant on peut tout imaginer, mais quand on sait, quelle responsabilité.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Dans le regard des autres, nous recherchons d'abord notre propre reflet.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • La religion c'est le prêt-à-penser imposé à tout le monde, la spiritualité c'est une perception élevée de ce qui peut être au dessus de soi.
    Nous, les dieux, éd. Le Livre de Poche
  • Une civilisation, c'est comme un bonsaï. Il suffit d'un instant d'inattention pour qu'une catastrophe survienne.
    L'Arbre des possibles, éd. Le Livre de Poche
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »