Citations de Bernard Werber

Bernard Werber
Bernard Werber, né le , est un écrivain français.
  • Crédit photo : Neva Micheva

" Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous entendez, ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même... "

" Pour être écrivain, il faut avoir envie de s'amuser et de raconter des histoires. "

Compte Instagram de B. Werber

" La beauté, c'est aussi la musique. "

Les Thanatonautes

" Dans une hiérarchie chaque employé tend à s'élever jusqu'à son niveau d'incompétence. "

" Dans la vie, il y a trois facteurs : le talent, la chance, le travail. Avec deux de ces facteurs, on peut réussir. Mais l'idéal est de disposer des trois. "

" La vie est comme un livre. Ne saute aucun chapitre et continue de tourner les pages. Tôt ou tard, tu comprendras pourquoi chaque chapitre était nécessaire. "

Vie

" On n'apprend jamais de la victoire, on apprend que de la défaite. "

" Tant que vous êtes curieux, vous restez jeune et fort. "

" L'important ce n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. "

" Il vaut mieux fortifier ses points forts que combler ses points faibles. "

" Plus une entreprise grandit, plus elle engage des gens médiocres et surpayés. "

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, éd. Le Livre de Poche

" Les idées sont comme des êtres vivants. Elles naissent, elles croissent, elles prolifèrent, elles sont confrontés à d'autres idées et elles finissent par mourir. "

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, éd. Le Livre de Poche

" L'ordre n'est [...] qu'une combinaison de désordres. "

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, éd. Le Livre de Poche

" La solidarité naît de la douleur et non de la joie. On se sent plus proche de quelqu'un qui a subi avec vous une épreuve pénible que de quelqu'un qui a partagé avec vous un moment heureux. "

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, éd. Le Livre de Poche

" Une défaite ne peut-être que le prélude à un revirement alors que la victoire tend à nous encourager à garder le même comportement. La défaite est novatrice, la victoire est conservatrice. "

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, éd. Le Livre de Poche