• Avec tout l'argent du monde, vous ne ferez jamais un homme. Avec des hommes vous ferez tout, y compris l'argent nécessaire.
  • Au bout du compte, l'histoire humaine se révélera n'avoir été, au travers de toutes ces contradictions et détours, que la marche de l'homme vers la reconnaissance de ce qu'il est : plus qu'un individu, une personne, c'est-à-dire, en chacun, signe de plus que lui-même.
    Testament, éd. Bayard/Centurion
  • L'être humain est une lumière mais... la grâce lui fait peur.
  • Un individu est un individu à cause des autres individus, autrement dit mon humanité est inextricablement liée à ce qu'est la vôtre.
    Un long chemin vers la liberté
  • Il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser.
    La Peste, éd. Gallimard
  • L'homme n'est rien en lui-même. Il n'est qu'une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance.
  • Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.
    Carnets, II, 1942-1951, éd Gallimard
  • L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est.
  • L'homme est cette force qui finit toujours par balancer les tyrans et les dieux.
    Lettres à un ami allemand
  • Il vient toujours un temps où il faut choisir entre la contemplation et l'action. Cela s'appelle devenir un homme.
  • L'homme n'est rien de lui-même. Il n'est qu'une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance.
    Carnet, II, 1942-1951, éd. Gallimard
  • Il y a deux espèces d'hommes, ceux qui s'habituent au bruit et ceux qui essaient de faire taire les autres.
    Propos sur le bonheur
  • Moi, en tant qu'homme, je n'existe pas seulement en tant que créature individuelle, mais je me découvre membre d'une grande communauté humaine. [...] Ma valeur consiste à le reconnaître. Je suis réellement un homme quand mes sentiments, mes pensées et mes actes n'ont qu'une finalité : celle de la communauté et de son progrès.
  • Un être humain est une partie de l'ensemble que nous appelons univers, une partie limitée dans le temps et l'espace. Il fait l'expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme quelque chose séparé du reste, une sorte d'illusion d'optique de sa conscience. Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous limitant à nos désirs personnels et à l'affection pour quelques personnes proches de nous. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion pour embrasser toutes les créatures vivantes et l'ensemble de la nature...
  • Pour un humain, être c'est devenir.
    Mon utopie, éd. Stock
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 15
  • »