Emmanuel Kant ( - ) est un philosophe allemand, auteur en particulier de la Critique de la raison pure.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Allemand
  • Profession, récompense : Philosophe
  • Date de naissance : 22 avril 1724
  • Date de décès : 12 février 1804
  • Dis-moi ce que tu penses des autres, je te dirai qui tu es. Nous ne voyons pas les autres comme ils sont, mais comme nous sommes.
  • La cruauté envers les bêtes est la violation d'un devoir de l'homme envers lui-même.
  • Comment nos descendants éloignés s'y prendront-ils pour porter le fardeau de l'histoire que nous allons leur laisser après quelques siècles ?
  • Plus une raison cultivée se consacre au projet de jouir de la vie et du bonheur, plus l'être humain s'écarte du vrai contentement.
  • Le bois dont l'homme est fait est si noueux qu'on ne peut y tailler des poutres bien droites.
    Idée d'une histoire universelle d'un point de vue cosmopolitique
  • L'entendement ne connaît rien que par concepts ; il ne connaît jamais rien par simple intuition.
  • La religion, sans la conscience morale n'est qu'un culte superstitieux. On croit servir Dieu lorsque, par exemple, on le loue ou célèbre sa puissance, sa sagesse, sans penser à la manière d'obéir aux lois divines, sans même connaître et étudier cette sagesse et cette puissance. Pour certaines gens, les cantiques sont un opium pour la conscience et un oreiller sur lequel on peut tranquillement dormir.
    Réflexions sur l'éducation
  • La morale n'est donc pas à proprement parler la doctrine qui nous enseigne comment nous devons nous rendre heureux, mais comment nous devons nous rendre dignes de bonheur.
  • Il en est du mérite comme de l'innocence : il se perd dès qu'on s'en repaît.
  • Aie le courage de te servir de ton propre entendement !
    Qu'est-ce que les lumières ?
  • L'immaturité est l'incapacité d'utiliser sa propre intelligence sans le concours d'autrui.
    Qu'est-ce que les lumières ?
  • Le bonheur est la satisfaction de toutes nos inclinations.
  • La musique est la langue des émotions.
  • La vie est le pouvoir qu'à un être d'agir selon les lois de la faculté de désirer.
    Critique de la raison pratique - Ed. Folio-Gallimard
  • De tout ce qu'il est possible de concevoir dans le monde, et même en général hors du monde, il n'est rien qui puisse sans restriction être tenu pour bon, si ce n'est seulement une bonne volonté.
    Fondation de la métaphysique des moeurs, 1785
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »