• Tout homme qui a peu de besoins semble menacer les riches d'être toujours prêt à leur échapper. Les tyrans voient par là qu'ils perdent un esclave.
    Maximes et Pensées
  • Les excès de la liberté mènent au despotisme ; mais les excès de la tyrannie ne mènent qu'à la tyrannie.
  • Rien n'a autant servi le despotisme que les sciences et les talents.
    Les Carnets des Démons, éd. Gallimard
  • Le peuple accepte tous les tyrans pourvu qu'on laisse le museau dans la gamelle.
  • Toutes les religions prêtent la main au despotisme ; je n'en connais aucune toutefois qui le favorise autant que la chrétienne.
    Les chaînes de l'esclavage
  • Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir.
  • Le despotisme est la somme de toutes les libertés de tous confisquées et exercées par un seul.
    Tas de pierres
  • S'il fallait choisir, je détesterais moins la tyrannie d'un seul que celle de plusieurs. Un despote a toujours quelques bons moments ; une assemblée de despotes n'en a jamais.
  • Le fascisme, ce n'est pas d'empêcher de dire, c'est d'obliger à dire.
  • Pareillement les tyrans, plus ils pillent, plus ils exigent, plus ils ruinent et détruisent, plus on leur baille, plus on les sert, de tant plus ils se fortifient et deviennent toujours plus forts et plus frais pour anéantir et détruire tout ; et si on ne leur baille rien, si on ne leur obéit point, sans combattre, sans frapper, ils demeurent nus et défaits et ne sont plus rien, sinon que comme la racine, n’ayant plus d’humeur ou aliment, la branche devient sèche et morte.
    Discours de la servitude volontaire
  • Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race.
    Discours de la servitude volontaire
  • C'est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance.
    Le pouvoir, éd. Hachette