Citations de Victor Hugo

Victor Hugo
Victor-Marie Hugo ( - ) est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français, considéré comme l'un des plus importants écrivains romantiques de langue française.

" Le suprême bonheur dans la vie, c'est la conviction qu'on est aimé. "

" Rien n'est si doux que le charme d'aimer ! "

" On s'en va parce qu'on a besoin de distraction, et l'on revient parce qu'on a besoin de bonheur. "

" Une insurrection qui éclate, c'est une idée qui passe son examen devant le peuple. "

" La curiosité est une gourmandise ; voir, c'est dévorer. "

" En amour, tel mot, dit tout bas, est un mystérieux baiser de l'âme à l'âme. "

" La vraie et grande éloquence est celle dans laquelle, même aux moments calmes, on sent le grondement d'une foudre. "

" L'argot, c'est la langue des ténébreux. "

" Dieu a fait deux dons à l'homme : l'espérance et l'ignorance. L'ignorance est le meilleur des deux. "

" Il n'y a rien de plus précieux en ce monde que le sentiment d'exister pour quelqu'un. "

" L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme. "

Les Misérables

" L'art est le reflet que renvoie l'âme humaine éblouie de la splendeur du beau. "

Art

" L'absorption insensible des commotions de l'avenir par les progrès du présent ; l'adoucissement des mœurs ; l'éducation des masses par les écoles, les ateliers et les bibliothèques ; l'amélioration graduelle de l'homme par la loi et par l'enseignement, voilà le but sérieux que doit se proposer tout bon gouvernement et tout vrai penseur. "

" Le romantisme, tant de fois mal défini, n'est, à tout prendre, et là sa définition réelle, si l'on ne l'envisage que sous son côté militant, que le libéralisme en littérature. [...] Le libéralisme littéraire ne sera pas moins populaire que le libéralisme politique. "

" En vous retirant de tout, on vous a tout donné ; tout est permis à qui tout est défendu ; vous n'êtes plus contraint d'être académique et parlementaire ; vous avez la redoutable aisance du vrai, sauvagement superbe. "