Citations de Johann Wolfgang von Goethe

Goethe
Johann Wolfgang von Goethe ( - ) est un poète, romancier, dramaturge et homme d'État allemand.

" Le devoir de celui qui veut éduquer les hommes n'est pas de les préserver de l'erreur mais de guider celui qui s'égare, et même de lui laisser épuiser la pleine coupe de l'erreur ; telle est la sagesse du maître. "

" Dans la plénitude du bonheur, chaque jour est une vie entière. "

" Tout devient inintelligible pour qui a peur des idées. "

" La société des femmes est la source du bon usage. "

" C'est pour savoir où je vais que je marche. "

" Tout s'arrangerait parfaitement bien si l'on pouvait faire les choses deux fois. "

" Rien de ce que nous écrivons n'est inutile. "

" L'éternel féminin nous tire vers le haut. "

" Le langage fabrique les gens bien plus que les gens ne fabriquent le langage. "

" Savoir n'est pas suffisant ; nous devons appliquer. Vouloir n'est pas suffisant ; nous devons agir. "

" L'être humain qui sait reconnaître les bornes de son intelligence est le plus près de la perfection. "

" Nul n'est plus chanceux que celui qui croit à sa chance. "

" C'est une grande faute de se croire plus que l'on est, et de s'estimer moins qu'on ne vaut. "

" Ce n'est pas assez de faire des pas qui doivent un jour conduire au but, chaque pas doit être lui-même un but en même temps qu'il nous porte en avant. "

Conversations avec Eckermann

" Personne ne veut accorder aux autres le droit de se tromper. "

Maximes et réflexions