• L'homme ne peut être libre que s'il est volontaire pour apprendre à aimer.
  • Être libre, c'est se faire ce captif volontaire de l'action pour la délivrance des autres.
  • La morale n'a pas d'autre source, d'autre stimulant, d'autre cause, d'autre objet que la liberté. Elle n'est elle-même rien que liberté. Toutes les restrictions qu'on a imposées à cette dernière dans le but de protéger la morale ont donc toujours tourné au détriment de celle-ci.
    Catéchisme révolutionnaire
  • Aucun homme ne saurait être libre en dehors et sans le concours de toute l'humaine société.
    Discours aux ouvriers du Val de Saint-Imier
  • Là où commence l'État, la liberté individuelle cesse, et vice versa.
    Fédéralisme, socialisme et antithéologisme
  • Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m'entourent, hommes et femmes, sont également libres.
  • La liberté d'autrui est d'être la mienne à l'infini.
  • Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaines ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.
    Un long chemin vers la liberté
  • Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l'étroitesse d'esprit.
    Un long chemin vers la liberté
  • Si l'homme échoue à concilier la justice et la liberté, alors il échoue à tout.
  • Il est difficile aujourd'hui d'évoquer la liberté de la presse sans être taxé d'extravagance. Pourtant cette liberté parmi d'autres n'est qu'un des visages de la liberté tout court et l'on comprendra notre obstination à la défendre.
    Le Soir-Républicain, article censuré du 25 novembre 1939
  • La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur la terre.
  • La liberté, seule valeur impérissable de l'histoire.
  • La révolte n'est nullement une revendication de liberté totale. Au contraire, la révolte fait le procès de la liberté totale. Elle conteste justement le pouvoir illimité qui autorise un supérieur à violer la frontière interdite. Loin de revendiquer une indépendance générale, le révolté veut qu'il soit reconnu que la liberté a ses limites partout où se trouve un être humain [...]. Le révolté exige sans doute une certaine liberté pour lui-même; mais en aucun cas, s'il est conséquent, le droit de détruire l'être et la liberté d'un autre. Il n'humilie personne. La liberté qu'il réclame, il la revendique pour tous; celle qu'il refuse, il l'interdit à tous.
    L'Homme révolté, éd. Gallimard
  • La liberté c'est pouvoir défendre ce que je ne pense pas, même dans un régime ou un monde que j'approuve. C'est pouvoir donner raison à l'adversaire.
    Carnet, II, 1942-1951, éd. Gallimard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 14
  • »