Citations de Paul Valéry

Paul Valéry
Paul Valéry ( - ) est un écrivain, poète, philosophe et épistémologue français.

" L'esprit condamne tout ce qu'il n'envie pas. "

" Plaire à soi est orgueil ; aux autres, vanité. "

" J'aime mieux être lu plusieurs fois par un seul qu'une fois par plusieurs. "

" Je ne sais pas ce qu'est la conscience d'un sot, mais celle d'un homme d'esprit est pleine de sottises. "

" Les mots sont des planches jetées sur un abîme, avec lesquels on traverse l'espace d'une pensée, et qui souffrent le passage et non point la station. "

" La plus grande liberté naît de la plus grande rigueur. "

" Le débat religieux n'est plus entre religions, mais entre ceux qui croient que croire a une valeur quelconque, et les autres. "

" Un homme qui n'a jamais tenté de se faire semblable aux dieux, c'est moins qu'un homme. "

" L'homme heureux est celui qui se retrouve avec plaisir au réveil, se reconnaît celui qu'il aime être. "

" L'homme est absurde par ce qu'il cherche, grand par ce qu'il trouve. "

" Les pensées, les émotions toutes nues sont aussi faibles que les hommes tout nus. Il faut donc les vêtir. "

" Les grands hommes meurent deux fois : une fois comme homme, et une fois comme grand. "

" L'espace est un corps imaginaire comme le temps un mouvement fictif. "

" Le poète se consacre et se consume à définir et à construire un langage dans le langage. "

" Le nombre de nos ennemis croît en proportion de l'accroissement de notre importance. Il en est de même du nombre de nos amis. "

" La tradition et le progrès sont deux grands ennemis du genre humain. "