• Médire : Faire le portrait d'un homme comme il est, quand il n'est pas là.
    Dictionnaire du Diable
  • Si tous les hommes savaient ce que disent les uns les autres, il n'y aurait pas quatre amis dans le monde.
    Pensées
  • Médire est un méchant métier.
    Satire VII, Sur le genre satirique (1663)
  • Le médisant exerce la plus lâche de toutes les vengeances, puisque, s'il ne peut se venger autrement, il montre que sa haine est bien furieuse par le plaisir qu'il prend de critiquer en paroles celui qu'il ne peut blesser physiquement.
    La médisance (1688)
  • Si l'on te rapporte qu'un tel dit du mal de toi, ne te défends pas contre ses propos, mais réponds : « C'est qu'il ignorait mes autres défauts ; sans quoi il ne se serait pas borné à ceux-là. »
  • La médisance est le mauvais assaisonnement d'un bon repas.
  • Les conversations mondaines consistent le plus souvent à dire du mal d'autrui et à penser du bien de soi.
    Donc, éd. du Sagittaire
  • Nous sommes tous des planches lithographiques dont une infinité de copies se tirent par la médisance.
    Madame Firmiani (1832)
  • Un homme, quelque malicieux qu'il puisse être, ne dira jamais des femmes autant de bien ni autant de mal qu'elles en pensent elles-mêmes.
    Physiologie du mariage
  • La vie entière est employée à s'occuper des autres : nous en passons une moitié à les aimer, l'autre moitié à en médire.
    Pensées
  • La médisance est l'ennemi le plus mortel de la charité.
  • Contre la médisance il n'est point de rempart.
    Tartuffe (1669)
  • La morale est bien souvent le passeport de la médisance.
  • Un chrétien qui dit du mal d'un pécheur est comme un homme riche qui volerait un pauvre.
    Journal, Tome I (1904-1932)
  • Repose-toi d'avoir bien fait, et laisse les autres dirent de toi ce qu'ils veulent.