• Pour déterminer la valeur véritable d'un homme, il suffit d'examiner dans quelle mesure et dans quel sens il a réussi à se libérer du Moi.
    Comment je vois le monde, éd. Flammarion
  • L'homme est apprenti, la douleur est son maître. Et nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert.
  • Je tiens la connaissance de soi comme une source de soucis, d'inquiétudes et de tourments. Je me suis fréquenté le moins possible.
  • On a beau chercher, on ne trouve jamais que soi-même.
  • L'important c'est d'être vrai, non de faire joli.
  • Ne crois pas que ta vérité puisse être trouvée par quelqu'un d'autre.
  • Le véritable voyage, ce n'est pas de parcourir le désert ou de franchir de grandes distances sous-marines, c'est de parvenir en un point exceptionnel où la saveur de l'instant baigne tous les contours de la vie intérieure.
  • Il y a trois choses extrêmement dures : l'acier, le diamant et se connaître soi-même.
  • Chacun est prisonnier de l'histoire qu'il se raconte sur lui-même.
  • Il faut se connaître soi-même ; quand cela ne servirait pas  à trouver le vrai, cela sert au moins à régler sa vie : il n'y a rien de plus juste.
    Pensées
  • Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même.
  • Ceux qui n'apprennent rien des faits désagréables de leurs vies, forcent la conscience cosmique à les reproduire autant de fois que nécessaire, pour apprendre ce qu'enseigne le drame de ce qui est arrivé. Ce que tu nies te soumet. Ce que tu acceptes te transforme.
  • Tout ce qui nous irrite chez les autres nous conduit à une meilleure connaissance de nous-mêmes.
  • Qui regarde dehors rêve. Qui regarde à l'intérieur se réveille.
  • Votre vision devient claire lorsque vous regardez dans votre cœur. Qui regarde à l'extérieur, rêve. Qui regarde à l'intérieur, s'éveille.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 8
  • »