Citations de Jean Anouilh

photo non disponible
Jean Anouilh (23 juin 1910 - 3 octobre 1987), est un écrivain et dramaturge français. Auteur d'une oeuvre théâtrale abondante, comme sa célèbre pièce, Antigone, il reçoit le Grand prix du théâtre de l’Académie française en 1980. Il a également travaillé comme scénariste et dialoguiste sur de nombreux films et téléfilms.

" L'illusion du plaisir et la peur de la mort sont les seules industries où l'on peut faire lâcher jusqu'à leur dernier sou aux hommes... "

Le directeur de l'Opéra, éd. Folio

" Il n'y a pas de sots métiers. Non, il n'y a que de sottes gens. "

Le Boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron, éd. La Table Ronde

" S'il fallait avoir de l'estime pour tous les gens avec qui on dîne, il n'y aurait plus de réunions mondaines possibles... "

Pauvre Bitos, éd. La Table Ronde

" [...] je crois que Dieu pardonnera à tout le monde, sauf aux médiocres. "

Pauvre Bitos, éd. La Table Ronde

" [...] les vraies révolutions sont lentes et elles ne sont jamais sanglantes. Le sang, c'est toujours pour payer la hâte de quelques hommes [...] pressés de jouer leur petit rôle. "

Pauvre Bitos, éd. La Table Ronde

" Les femmes ont toujours pitié des blessures qu'elles n'ont pas faites elles-mêmes. "

Pauvre Bitos, éd. La Table Ronde

" Si les hommes se donnaient pour oublier le centième du mal qu'ils se donnent pour se souvenir, je suis certain que le monde serait depuis longtemps en paix. "

Pauvre Bitos, éd. La Table Ronde

" Il y a des fidélités qui ne sont qu'à soi-même. "

L'Hurluberlu, éd. La Table Ronde

" Franchir la porte, c'est tout un monde, mais, en fait, il suffit de faire un pas. "

La valse de Toréadors, éd. La Table Ronde

" On ne doit jamais battre une femme - même avec une fleur ! "

Tu étais si gentil quand tu étais petit, éd. La Table Ronde

" C'est peu de chose les mots - on ne sait jamais même si l'autre les entend [...] "

Tu étais si gentil quand tu étais petit, éd. La Table Ronde

" [...] c'est toujours dur à porter la jeunesse. Un sale moment à passer, quoi ! avant d'admettre les choses comme elles sont... "

Tu étais si gentil quand tu étais petit, éd. La Table Ronde

" L'expérience du bonheur est une chose épouvantable. Elle apprend que la vie ne pèse pas. "

Ornifle, éd. Folio

" Il n'y a qu'une seule réalité, une seule chose qui calme la faim et qui se mange comme un honnête morceau de pain : c'est l'amour. Tout le reste n'est que friandises, bonbons fondants, écœurements. "

Ornifle, éd. Folio

" [...] le mensonge est parfois une forme préalable de la vérité. "

Ornifle, éd. Folio

" Je n'aime pas les sous-entendus. Je les comprends assez pour qu'ils m'inquiètent et pas assez pour les comprendre. "

Ornifle, éd. Folio