Charles Juliet, né le 30 septembre 1934, est un poète, essayiste et écrivain français. Crédit photo : Michel-Georges Bernard
  • Les seuls chemins qui valent d'être empruntés sont ceux qui mènent à l'intérieur.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • Un journal, c'est une lutte contre le temps et la mort.
    La grande Librairie, France 5, 18/01/2018
  • Être simple, c'est être libre, ouvert, éveillé. C'est être sensible et vulnérable. La simplicité, c'est le seul chemin qu'on puisse emprunter quand on veut aller vers l'autre. Mais bien souvent, cette simplicité ne nous est pas donnée. Nous avons à la conquérir. Et pour ce faire, nous devons effectuer une traversée pleine d'aléas : celle qui mène de l'ignorance de soi à la connaissance de soi.
  • Certains livres m'ont causé de vives et durables émotions, d'autres m'ont profondément bouleversé. À tel point qu'il m'est arrivé parfois, au sortir d'une lecture, de me retrouver comme drogué. La réalité ambiante me paraissait lointaine.
    Dans la lumière des saisons, éd. POL
  • Un visage n'est jamais si beau, si émouvant, qu'à son automne.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • Celui qui veut à toute force se rendre libre a beaucoup à souffrir et à se battre. Mais si un jour il arrive à jeter bas les murs de son cachot, puis à déboucher en pleine lumière, il lui est donné d'accéder à une certaine connaissance, et en lui, la peur, la haine de soi, l'angoisse et la culpabilité cèdent la place à une paix, une force, une foi en la vie qui feront que son cercle ira toujours grandissant.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • Il faut parfois toute une existence pour parcourir le chemin qui mène de la peur et l'angoisse au consentement à soi-même. À l'adhésion à la vie.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • L'attente et la peur. La peur et l'attente. Ne croyez-vous pas que toutes deux définissent pour une grande part l'être humain ?
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • À tout moment la vie abonde, ruisselle, irrigue ce quotidien auquel nous ne savons pas nous arrêter. C'est du plus ordinaire que filtre l'eau de la source. Mais il y a tant à débroussailler avant d'être à même de le comprendre, de l'admettre.
    Dans la lumière des saisons, éd. P.O.L
  • Quand on ne se connaît pas on ne peut pas vivre correctement, on ne peut pas être heureux.
    La Grande Librairie, France 5, 25 novembre 2020
  • Je crois que toute écriture est une lutte contre le temps et la mort.
    La Grande Librairie, France 5, 25 novembre 2020
  • Ce que j'aimerais c'est écrire des poèmes qu'un homme pourrait murmurer à la femme qu'il aime.
    La Grande Librairie, France 5, 25 novembre 2020