Citations de Pascal Bruckner

Pascal Bruckner
Pascal Bruckner, né le 15 décembre 1948, est un un romancier et essayiste français, prix Renaudot, en 1997, pour Les Voleurs de beauté. Il est élu à l'Académie Goncourt le 11 février 2020.

" On a toujours raison de se révolter lorsque c'est la seule manière de devenir humains. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Quand le marché se met au service de la morale et prétend promouvoir l'entraide et la solidarité, c'est la morale qu'il met à son service parce qu'elle est devenue rentable. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" La compassion devient une variante du mépris dès qu'elle informe à elle seule notre rapport à autrui à l'exclusion d'autres sentiments comme le respect, l'admiration ou la joie. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Les journalistes appellent « kilomètre sentimental » cette loi qui veut que notre intérêt pour les autres soient inversement proportionnel à la distance qui nous sépare d'eux : un mort chez nous est un drame, dix mille outre-mer une anecdote. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Être humain aujourd'hui, c'est choisir entre deux sortes d'inhumanités : celle du survol et celle de la sélection. Car s'engager c'est toujours exclure, pratiquer un oubli choquant d'autres causes que nous ignorons délibérément. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" En définitive, le pire des complots est l'indifférence : combien d'entre nous survivraient à l'idée qu'ils ne suscitent chez les autres ni assez d'amour ni assez de haine pour justifier la moindre malveillance ? "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Aimer c'est vivre l'alliance indissoluble de la terreur et du miracle. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Apprendre l'amour, c'est d'abord apprendre à parler d'amour et on ne l'apprend jamais aussi bien que chez les poètes, les romanciers, les philosophes. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" Aimer, c'est accorder à l'autre, de notre plein gré, les pleins pouvoirs sur nous, se rendre dépendant de ses caprices, se mettre sous la coupe d'un despote aussi fantasque que charmant. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" La télévision n'exige du spectateur qu'un acte de courage - mais il est surhumain, c'est de l'éteindre. "

La Tentation de l'innocence, éd. Grasset

" [...] l'esprit des frontières, ces zones d'échanges et de tensions où une culture s'esquisse, où une autre s'estompe. "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset

" Le charme : cette part de romanesque qu'une personne propage autour d'elle et qui la rend à nulle autre pareille. "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset

" Le mensonge [...] est la politesse qu'on doit aux autres pour ne pas les ennuyer. "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset

" [...] contrairement à l'adage célèbre, la beauté n'est pas une promesse de bonheur mais une certitude de désastre. Les êtres beaux, hommes ou femmes, sont des dieux descendus parmi nous et qui nous narguent de leur perfection. Là où ils passent, ils sèment la division, le malheur et renvoient chacun à sa médiocrité. La beauté est peut-être une lumière mais qui approfondit la nuit ; elle nous soulève très haut et nous dépose ensuite si bas qu'on regrette de l'avoir approchée. "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset

" À vingt ans la beauté est une évidence, à trente-cinq une récompense, à cinquante un miracle. "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset

" L'imperfection est tellement plus séduisante que la morne régularité. Une figure émouvante, c'est un assemblage de défauts harmonieusement répartis ! "

Les Voleurs de beauté, éd. Grasset