• On voyage pendant des années sans trop savoir ce que l'on cherche, on erre dans le bruit, empêtrés de désirs ou de repentirs et l'on parvient soudain dans un de ces deux ou trois lieux qui attendent patiemment chacun de nous en ce monde.
  • Il n'y a d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie.
    Voyage en Orient
  • On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé.
  • Les voyages prouvent moins de curiosité pour les choses que l'on va voir que l'ennui de celles que l'on quitte.
  • Le charme de voyager, c'est d'effleurer d'innombrables et riches décors et de savoir que chacun pourrait être le nôtre et de passer outre, en grand seigneur.
    Le Métier de vivre (1952)
  • Voyager, c'est une fête : on met la clef sous la porte, on se laisse à l'intérieur. On se donne rendez-vous à l'étranger. On regarde les rues, le ciel et les maisons. On se regarde soi-même dans les vitrines, étonné d'être où l'on est - c'est à dire ailleurs. On a changé. On est aussi neuf que ce que l'on voit.
    La Femme à venir, éd. Gallimard
  • L'Allemagne est faite pour y voyager, l'Italie pour y séjourner, l'Angleterre pour y penser, la France pour y vivre.
  • Rien ne développe l'intelligence comme les voyages.
  • Il faut essayer des voyages, ça dérouille.
    Journal, 1885
  • Les voyages sont l'éducation de la jeunesse et l'expérience de la vieillesse.
  • Le voyageur voit ce qu'il voit, le touriste voit ce qu'il est venu voir.
  • Acheter un costume neuf, c'est déjà voyager à l'étranger.
  • Cela rend modeste de voyager. On voit quelle petite place on occupe dans le monde.
  • Une destination n'est jamais un lieu, mais plutôt une nouvelle manière de voir les choses.
  • On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • »