• L'une des choses que j'apprécie le plus quand je voyage à l'étranger, c'est de penser que je vais retourner en France.
  • La seule chose qui m'ennuie avec les grands voyageurs, c'est qu'on ne peut jamais les emmener quelque part pour leur faire une surprise : cela leur rappelle toujours quelque chose.
  • Lorsqu'on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays.
  • Femme qui voyage laisse voyager son cœur.
  • Il voyage plus vite , celui qui voyage seul.
    Les Vainqueurs
  • Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu !
  • En somme, je m'aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autre une fois qu'on est revenu !
  • Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page.
  • Il est bon de voyager quelques fois ; cela étend les idées et rabat l'amour-propre.
  • Ce que j'aime dans les voyages, c'est l'étonnement du retour.
  • Voyager, c'est croire que la distance amènera de la profondeur.
    La Grande Librairie, 11 mai 2017
  • Pour bien vagabonder, il faut peu de choses : un terrain propice et un état d'esprit juste, mélange d'humeur joyeuse et de détestation envers l'ordre établi.
    Sur les chemins noirs, éd. Gallimard
  • Celui qui choisit la route comme ligne de vie doit préférer regarder la lumière par la fenêtre plutôt que l'obscurité au fond de son puits.
    Sur les chemins noirs, éd. Gallimard
  • Un voyageur digne de ce nom ne peut s'intéresser à lui-même et cherche hors de soi matière à l'émerveillement. Pourquoi partir si c'est pour faire le tour de soi ? La mosaïque du monde est riche de tant de carrés, comment perdre du temps sur son misérable tas de secrets intérieurs ?
    Sur les chemins noirs, éd. Gallimard
  • Mes voyages préférés sont ceux au cours desquels je me présente à la nature à armes égales, sans moteur, sans pouvoir aller plus vite que mon énergie ne l'autorise.