Pablo Neruda ( - ) est un poète chilien, prix Nobel de littérature en 1971.
  • La vérité, c'est qu'il n'y a pas de vérité.
  • Un poète qui n'est pas réaliste est un poète mort. Mais un poète qui n'est que réaliste est aussi un poète mort. Le poète qui est seulement irrationnel ne sera compris que par lui-même et par la femme qu'il aime, et cela est assez triste. Le poète qui est seulement un rationaliste sera même compris par les ânes, et cela est aussi extrêmement triste.
    J'avoue que j'ai vécu
  • Il meurt lentement, celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.
  • La parole est une aile du silence.
  • Si rien ne peut nous sauver de la mort, qu'au moins l'amour nous sauve la vie.
  • Vis maintenant ! Risque-toi aujourd'hui ! Agis tout de suite ! Ne te laisse pas mourir lentement ! Ne te prive pas d'être heureux !
  • La terre s'est imposée l'homme pour châtiment.
  • Je t'enverrai un baiser avec le vent et je sais que tu l'entendras, tu te retourneras et, sans me voir, je serai là.
  • Mon âme naît sur les bords de tes yeux. Dans tes yeux commence le pays du songe.
  • Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains, sans autre titre que celui-ci, sans être obsédés par une règle, un mot , une étiquette.
  • Ah ! si seulement avec une goutte de poésie ou d'amour nous pouvions apaiser la haine du monde !
    Résidence sur la Terre
  • Le rire est le langage de l'esprit.
  • Les larmes qu'on ne verse pas attendent-elles en petits lacs ? Où seraient-elles des rivières coulant cachées vers la tristesse ?