• Un selfie, c'est un ego photographe et photographié.
  • Pourquoi la folie des selfies ? Parce que le selfie est une invention psychologiquement géniale qui permet à chaque personne, pour chaque photo, de satisfaire en même temps son ego de photographe et son ego de photographié.
    Fil Twitter de Bernard Pivot
  • Le touriste ne croit aux choses qu'après les avoir transformées en clichés.
    Les Voleurs de beauté, éd. Grasset
  • Une fois que vous acceptez l'idée que toutes les photographies sont des fictions, des analogies pour les choses représentées, alors vous êtes plus réceptifs à la signification suggérée par cette analogie, par cette fiction. Plus précisément, une photographie parle de choses qui n'existeraient pas sans elle.
    A Dark Thread, MEP Paris, 2019
  • Je réalise un négatif qui contient un maximum d'informations, ce qui correspond à la réalité du monde. Aussi mon travail consiste-t-il à dupliquer la lumière. C'est ainsi que je mesure la qualité d'une épreuve : si elle donne la sensation de la lumière qui existe dans le monde physique, alors c'est une bonne épreuve.
    A Dark Thread, MEP Paris, 2019
  • Le processus de la photographie est un plaisir. Les yeux grands ouverts, il rend réceptif, sensible, jusqu'au moment où une connexion s'opère. Il est si exaltant de sortir des confins de l'esprit, les yeux loin devant la pensée.
    A Dark Thread, MEP Paris, 2019
  • Photographier c'est quelque chose de très spirituel car tout à coup on voit à quel point tout est cohérent et interconnecté.
    A Dark Thread, MEP Paris, 2019
  • La photographie, c'est mieux qu'un dessin, mais il ne faut pas le dire.
  • Les photos couleurs : c'est ce qui vous retourne le mieux le couteau dans la plaie quant à la vanité des choses que l'on essaie de créer pour capter les beautés qui passent... et s'envolent...
  • «
  • 1
  • 2
  • 3