• La couleur est par excellence la partie de l'art qui détient le don magique.
  • Je n'aime point la peinture raisonnable.
  • Les Beaux-arts doivent être beaux mais les peintres ne doivent pas forcément savoir peindre.
  • Je suis né dans un endroit détruit, un paysage détruit, un peuple détruit, une société détruite. Et je n'ai pas voulu réinstaurer un ordre ; j'avais vu assez de soi-disant ordre. J'ai été contraint de tout remettre en question, d'être "naïf", de repartir à zéro. Je n'ai ni la sensibilité ni la culture ni la philosophie des maniéristes italiens, mais je suis maniériste au sens où je déforme les choses. Je suis brutal, naïf et gothique.
  • Je travaille avec de la matière, et non avec des idées.
    Le Jour et la Nuit, cahiers Georges Braque 1917-1952, éd. Gallimard
  • Écrire n'est pas décrire, peindre n'est pas dépeindre.
    Le Jour et la Nuit, cahiers Georges Braque 1917-1952, éd. Gallimard
  • Le tableau avant tout c'est une aventure. Je pars à l'aventure vers le mystère des choses, leur secret. J'attends que ça se dévoile.
    André Verdet, Dernier entretien avec Braque, Ed. Galilée
  • Le peintre pense en formes et en couleurs. L'objet c'est la poétique.
    Pensées et réflexions sur la peinture, Nord-Sud, n°10 - décembre 1917
  • Ce qui différencie le cubisme de l'ancienne peinture, c'est qu'il n'est pas un art d'imitation mais un art de conception qui tend à s'élever jusqu'à la création.
  • Il faudrait pouvoir peindre les faces de l'invisible et écrire les paroles du silence.
    Donc, éd. du Sagittaire
  • Ici, au bord de la rivière, les motifs se multiplient, le même sujet vu sous un angle différent offre un sujet d'étude de plus puissant intérêt et si varié que je crois que je pourrais m'occuper pendant des mois, sans changer de place, en m'inclinant tantôt à droite, tantôt à gauche.
  • Il faut que la peinture serve à autre chose qu'à la peinture.
  • La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération.
  • Un ton seul n'est qu'une couleur, deux tons c'est un accord, c'est la vie.
  • Un peintre n'a vraiment d'ennemis sérieux que ses mauvais tableaux.