• Qui voit le figure humaine correctement ? Le photographe, le miroir ou le peintre ?
  • Un tableau vit sa vie comme un être vivant, subit les changements que la vie quotidienne nous impose. Cela est naturel puisqu'un tableau ne vit que par celui qui le regarde.
  • Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d'autres transforment un point jaune en soleil.
  • Je mets dans mes tableaux tout ce que j'aime. Tant pis pour les , elles n'ont qu'à s'arranger entre elles.
  • Chaque fois que j'entreprends un tableau, j'ai la sensation de me jeter dans le vide. Je ne sais jamais si je retomberai sur mes jambes. Ce n'est que plus tard que je commence à évaluer plus exactement l'effet de mon travail.
    Pablo Picasso I, Œuvres de 1895 à 1906, éd. Cahiers d'Art
  • Faut-il peindre ce qu'il y a sur un visage ? Ce qu'il y a dans un visage ? Ou ce qui se cache derrière un visage ?
  • Ceux qui cherchent à expliquer un tableau font la plupart du temps fausse route.
  • J'ai respiré le paysage et maintenant pour dessiner je retiens mon souffle.
    Cent phrases pour éventail
  • Il importe en peinture, que le portrait ressemble au modèle, mais non pas le modèle au portrait.
  • Si une certaine peinture convient à une époque, l'époque suivante voit dans cette convenance une convention.
  • Les titres des tableaux ne sont pas des explications et les tableaux ne sont pas des illustrations des titres.
  • Il y a des peintres qui passent leur vie entière à faire des paysages qui n'étaient pas faits pour eux !
    Le comédien
  • On peint avec le cœur et la tête plus qu'avec les mains.
  • La netteté est le vernis des maîtres.
    Réflexions et Maximes
  • Je préfère peindre des yeux humains plutôt que des cathédrales, si majestueuses et si imposantes soient-elles — l'âme d'un être humain — même les yeux d'un pitoyable gueux ou d'une fille du trottoir sont plus intéressants selon moi.