• Tableaux : représentations en deux dimensions des choses inintéressantes en trois.
    Dictionnaire du Diable
  • Quelle vanité que la peinture qui attire l'admiration par la ressemblance des choses, dont on n'admire point les originaux !
  • Un peintre c'est quelqu'un qui essuie la vitre entre le monde et nous avec de la lumière, avec un chiffon de lumière imbibé de silence.
  • C’est le malheur qui fait les vrais peintres, la joie donne des couleurs bien trop pâles.
  • Ce que je ferai ici aura au moins le mérite de ne ressembler à personne, parce que ce sera l'impression de ce que j'aurai ressenti, moi tout seul.
  • Le motif est quelque chose de secondaire, ce que je veux reproduire, c'est ce qu'il y a entre le motif et moi.
  • Je veux peindre l'air dans lequel se trouve le pont, la maison, le bateau. La beauté de l'air où ils sont, et ce n'est rien d'autre que l'impossible.
  • La couleur est mon obsession quotidienne, ma joie et mon tourment.
  • Regarde le ciel : Dieu n'est pas un peintre, c'est un pastelliste.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • Les grandes convulsions de la nature sont sublimes mais le pauvre peintre ne peut que confier à sa mémoire l'impression effrayante de ces flots tourmentés. Il ne faut même pas essayer de tenir un bout de papier pour croquer ou indiquer par un trait le souvenir de ces vagues furieuses.
  • L'exécution, dans la peinture, doit toujours tenir compte de l'improvisation.
  • Dans la peinture, il s'établit comme un pont mystérieux entre l'âme des personnages et celle des spectateurs.
  • Le poète se sauve par la succession des images ; le peintre, par leur simultanéité.
  • La couleur n'est rien si elle n'est pas convenable au sujet et si elle n'augmente pas l'effet du tableau par l'imagination.
  • Ce qu'il y a de plus réel en moi, ce sont ces illusions que je créé avec ma peinture.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »