• Il y a un tel abus des sondages que les gens « sondés » finissent par exprimer non pas leur préférence mais l'idée qu'ils se font de la préférence des autres. C'est la phénomène du tiercé !
    Ici et maintenant, éd. Fayard
  • Un oui massif ne prouve pas que les gouvernements ont raison, mais qu'ils savent se soumettre à l'opinion qu'ils ont pourtant pour devoir de conduire.
    Mémoires interrompus, éd. Odile Jacob
  • Le sondage est devenu une sorte de réalité supérieure ; ou pour le dire autrement, il est devenu la vérité.
    L'immortalité, éd. Gallimard
  • Un sondage n'est pas un substitut à la réflexion.