Yvan Audouard (27 février 1914 - 21 mars 2004) est un journaliste et écrivain français.
  • Genre : Homme
  • Nationalité : Français
  • Profession, récompenses : Écrivain, Journaliste
  • Date de naissance : 27 février 1914
  • Date de décès : 21 mars 2004
  • Il avait écoué à son permis de conduire. Le permis d'inhumer lui a été accordé au premier coup de volant.
  • Le chômage a un seul avantage : les accidents du travail y sont rares.
  • Les hommes n'aiment pas les femmes spirituelles. Ils ont peur de ne pas être à la hauteur.
  • Mourir pour ses idées ne prouve pas qu'elles soient bonnes.
  • L'évidence, c'est la seule chose qu'on puisse et même qu'on doive nier. Quand il y a doute, il y a possibilité de discussion ; mais quand il n'y a pas moyen de discuter, la seule chose qu'il vous reste à faire c'est de nier.
    Le Vertueux a tous les vices, éd. Plon
  • Le débile mental, l'idiot peuvent être décelés au premier coup d'œil par le spécialiste. Rien ne permet en revanche de reconnaître le con à sa seule apparence.
    La connerie n'est plus ce qu'elle était, éd. Plon
  • Le con définitif [est] celui qui puise sa suffisance dans le réservoir infini de ses insuffisances.
    La connerie n'est plus ce qu'elle était, éd. Plon
  • Quand le peuple ne croit plus à rien on peut lui faire croire n’importe quoi.
    La connerie n'est plus ce qu'elle était, éd. Plon
  • La philosophie, elle guérit uniquement les malheurs passés et les malheurs à venir ; mais, pour les malheurs présents, tu te démerdes comme tu peux.
    Le Vertueux a tous les vices, éd. Plon
  • Ce ne sont pas les mécontents qui prendront le pouvoir mais ceux qui auront su tourner le mécontentement à leur profit.
  • Quoi qu'on en dise, un mariage raté est quand même plus joyeux qu'un enterrement réussi.