Citations de Philippe Bouvard

Philippe Bouvard
Philippe Bouvard, né le 6 décembre 1929, est un journaliste français, humoriste, présentateur de télévision et de radio, écrivain, auteur de théâtre et dialoguiste au cinéma.

" Se trouver parfois en désaccord avec soi-même : c'est peut-être le début de la fameuse vie intérieure promise à quelques privilégiés. "

" La plupart des éditeurs persistent à considérer que l'auteur est un individu auquel on rend suffisamment service en publiant son bouquin, pour qu'on n'ait pas besoin de lui verser un peu d'argent. "

" En amour, c'est comme à l'armée : quand on vous rétrograde, il faut changer de corps. "

" Lorsqu'on dit d'une femme qu'elle n'a pas froid aux yeux, c'est qu'on pense qu'elle a le feu quelque part. "

" La modestie est l'art de faire dire par d'autres tout le bien que l'on pense de soi-même. "

" De plus en plus de gens jouent avec les mots, et de moins en moins avec les idées. "

" Heureux les bisexuels qui peuvent regarder toute l'humanité avec les yeux de l'amour... "

" Un pays riche est une nation qui a réussi à cacher ses pauvres. "

" En politique, j'ai accédé au stade jubilatoire de la désillusion. "

" Dans une société permissive, ne pas savoir à qui désobéir est le plus affreux des maux. "

" Le vrai responsable d'un mensonge n'est pas celui qui le commet, mais celui auquel on le destine parce qu'on sait qu'il ne supporte pas la vérité. "

" Le progrès social ne suscitera l'unanimité que le jour où il remplira les poches vides sans dégonfler les poches pleines. "

" Ne pourrait-on pas fixer la Saint-Sylvestre au 15 août, afin que le père Noël évolue enfin dans des cheminées éteintes ? "

" Je suis à l'âge où si l'on réalise pas tout de suite ses derniers rêves d'enfant ils se transforment l'année d'après en regrets de vieillard. "

" C'est la force des dirigeants modernes d'avoir compris que la religion ayant cessé d'être l'opium du peuple, la loterie, fille du rêve et de la démocratie, qui pour un investissement modique promet l'égalité des chances, pouvait constituer une drogue de substitution. "

Journal 1992-1996 / 1997

Jeu

" Il faudra bien reconnaître un jour que l'adultère consolide plus de ménages qu'il n'en détruit. "