Groucho Marx

Groucho Marx
Groucho Marx, de son vrai nom Julius Henry Marx, ( - ) est un comédien, animateur de radio et de télévision américain. Avant guerre, il connut le succès en tournant des films burlesques avec ses frères Harpo, Chico, Gummo et Zeppo avec lesquels il formait les Marx Brothers. Après la seconde guerre mondiale, il se tourna vers une carrière d'animateur de radio d'abord puis de télévision.

" Les gens ne mangeraient pas de caviar s'il était bon marché. "

" Ce monde serait meilleur pour les enfants si c'étaient les parents qui étaient obligés de manger les épinards. "

" Personne n'est totalement malheureux de l'échec de son meilleur ami. "

" Avant, j'avalais n'importe quoi. Maintenant je ne mange que de la nourriture. "

" Tout le monde sait qu'en cas d'insomnie, il suffit d'additionner les moutons pour s'endormir. Mais combien de personnes savent que, pour rester éveillé, il suffit de les soustraire. "

" Je vous céderais volontiers ma place, mais elle est occupée. "

" Je n'accepterais jamais d'entrer dans un club qui m'accepterait comme membre. "

" Il y a tellement de choses plus importantes que l'argent mais il faut tellement d'argent pour les acquérir. "

" Parti de rien, je suis arrivé à pas grand chose. "

" Je n'oublie jamais un visage, mais pour vous, je ferai une exception. "

" Elle avait un nez superbe, qu'elle tenait de son père, chirurgien esthétique. "

" Je trouve que la télévision est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu'un l'allume chez moi, je vais dans la pièce à côté et je lis. "

" La politique, c'est l'art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer et ensuite d'appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes. "

" Nous avons payé l'arbitre pour qu'il te déclare vainqueur ; nous avons payé ton adversaire pour qu'il te laisse gagner. Le reste dépend de toi. "

" Il est difficile d'avoir tort quand on a fait soi-même les questions et les réponses. "

" Le saumon vit dans des boîtes en fer-blanc, d'où il ne sort que le dimanche soir quand des amis arrivent à l'improviste. "