• Faire naître un désir, le nourrir, le développer, le grandir, le satisfaire, c'est un poème tout entier.
  • La vie se passe tout entière à désirer.
  • La raison n'a rien à faire contre les désirs du corps. Et quand elle y fait, elle se trompe.
    Que ma joie demeure, éd. Grasset
  • Le désir est un feu.
    Que ma joie demeure, éd. Grasset
  • Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède. On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère et l'on n'est heureux qu'avant d'être heureux.
    La Nouvelle Héloïse
  • Malheur à celui qui n'a plus rien à désirer !
  • Savez-vous quel est le plus sûr moyen de rendre votre enfant misérable ? C'est de l'accoutumer à tout obtenir.
  • Le désir s'exprime par la caresse comme la pensée par le langage.
    L'Être et le Néant (1943)
  • L'être qui désire, c'est la conscience se faisant corps.
  • Quand nous désirons ou sollicitons quelque chose, notre esprit n'en voit que le bon côté ; avons-nous réussi, il n'en voit plus que le mauvais.
    Pensées sur divers sujets moraux et divertissants
  • Si vous tenez à connaître le secret d'un homme, n'essayez pas d'apprendre ce qu'il a atteint, mais plutôt ce à quoi il aspire encore.
    Le Prophète, éd. Pygmalion
  • La curiosité éveille le désir, et le désir embellit toujours son objet.
    De l'éducation des femmes
  • Dans la simplicité absolue, il n'y a point de désirs. L'absence de désirs, s'est la paix.
  • Il est plus facile d'éteindre un premier désir que de satisfaire tous ceux qui le suivent.
    Maximes
  • Ce n'est pas la pauvreté qui nous afflige, mais le désir de richesse.

Thèmes connexes