• [...] une drogue est au bonheur ce que la masturbation est à l'amour : une fermeture sur soi-même, nécessaire à certaines périodes, qui devient appauvrissante si elle coupe le contact avec le monde extérieur.
    Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - Ed. Calmann-Lévy
  • Le travail est l'opium du peuple et je ne veux pas mourir drogué.
  • L'opium dégage l'esprit. Jamais il ne rend spirituel.
  • Fumer l'opium, c'est quitter le train en marche ; c'est s'occuper d'autre chose que de la vie, de la mort.
    Opium : Journal d'une désintoxication, éd. Stock
  • Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi...
  • Les mots, c'est évident, sont la plus puissante drogue utilisée par l'humanité.
  • C'est la force des dirigeants modernes d'avoir compris que la religion ayant cessé d'être l'opium du peuple, la loterie, fille du rêve et de la démocratie, qui pour un investissement modique promet l'égalité des chances, pouvait constituer une drogue de substitution.
    Journal 1992-1996 / 1997