• La publicité de masse est la plus éclatante démonstration de l'illusion que l'homme a d'être libre.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • La publicité s'impose ou n'est pas. On ne réussit pas auprès de la foule par la discrétion et le marivaudage. La publicité, c'est le viol.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • La publicité, c'est la gloire du riche ; la gloire, c'est la publicité du pauvre.
    Propos de O.L. Barenton, confiseur, éd. du Tambourinaire
  • Ce que vous dites est plus important que la façon dont vous le dites.
    Les confessions d'un publicitaire
  • Chaque annonce doit être conçue pour contribuer à la création de ce symbole complexe qui a pour nom image de marque.
    Les confessions d'un publicitaire
  • Si vous avez la chance d'écrire une bonne annonce, répétez-la jusqu'à ce qu'elle cesse de vendre.
    Les confessions d'un publicitaire
  • Le consommateur n'est pas stupide, c'est votre femme.
  • La confidence est la forme la plus sûre de la publicité.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • Ce n'est pas tout, le savoir-faire. Encore faut-il le faire savoir.
    La Part de l'autre
  • On change une image par des actes. Pas seulement par le langage. La publicité est un accélérateur, mais qui doit s'appuyer sur des preuves.
    Extrait d'une interview dans Les Echos
  • Un homme qui arrête de faire de la publicité pour économiser de l'argent est comme un homme qui arrête une horloge pour économiser du temps.
  • Personne ne compte le nombre de pubs que vous faites, on ne se souvient que de l'empreinte que vous laissez.
  • Les détails ne sont pas des détails, ils font la conception d'un produit.
  • Tous ceux d'entre nous qui ont utilisé les médias sont des façonneurs de la société. Nous pouvons vulgariser cette société. Nous pouvons la brutaliser. Et nous pouvons l'amener à un meilleur niveau.
  • Laissez nous prouver au monde que le bon goût, le bon art, et la bonne écriture peuvent être vendeurs.