• Le meilleur moyen de faire avorter la révolution, c'est de trop demander.
  • Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent.
  • Si “réformiste” signifie se soucier des conditions de vie des gens qui souffrent, et travailler pour les améliorer, alors toute personne avec qui il vaut la peine de parler est réformiste. […] La révolution est un moyen, pas un but. Si nous nous engageons en faveur d'objectifs donnés, quels qu'ils soient, nous chercherons à les réaliser pacifiquement, par la persuasion et le consensus si possible — du moins, si nous ne sommes pas fous et si nous avons un minimum de sens moral.
    Raison contre pouvoir, le pari de Pascal
  • La révolution sera la réintégration du peuple dans la propriété de ses forces collectives.
    Théorie de la propriété
  • On entend par révolution [...] la substitution soudaine, par la violence, d'un pouvoir à un autre.
    L'Opium des intellectuels
  • Le peuple peut faire des émeutes ; des révolutions jamais. Les révolutions viennent toujours d'en haut.
    Des pas sur le sable..., éd. Mercure de France
  • Les grands embrasements naissent de petites étincelles.
  • Quand le peuple est plus éclairé que le trône, il est bien près d'une révolution.
    Maximes et pensées
  • Les révolutions sont toujours faites au nom de principes admirables, formulés par deux ou trois grands hommes mécontents de leur sort et qu'on n'a pas couverts d'honneurs comme ils le méritaient.
    Le 21 janvier 1793
  • Dans les temps de révolutions, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération.
  • La Révolution française est le plus puissant pas du genre humain depuis l'avènement du Christ.
  • Une certaine sentimentalité peut, au même titre qu'un certain romantisme, être considérée comme un excellent matériau révolutionnaire.
  • Commémorer la Révolution française est un peu comme célébrer le jour où on a attrapé la scarlatine.
  • [...] les vraies révolutions sont lentes et elles ne sont jamais sanglantes. Le sang, c'est toujours pour payer la hâte de quelques hommes [...] pressés de jouer leur petit rôle.
    Pauvre Bitos ou Le dîner de têtes, éd. La Table Ronde
  • Les peuples passent facilement de la plus grande soumission à la plus grande résistance.
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • »

Thèmes connexes