• Quand le peuple est plus éclairé que le trône, il est bien près d'une révolution.
    Maximes et pensées
  • Les deux types de révolutionnaires : les "apôtres" et les "techniciens".
  • Les révolutions sont toujours faites au nom de principes admirables, formulés par deux ou trois grands hommes mécontents de leur sort et qu'on n'a pas couverts d'honneurs comme ils le méritaient.
    Le 21 janvier 1793
  • Dans les temps de révolutions, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération.
  • En temps de révolution, prenez garde à la première tête qui tombe. Elle met le peuple en appétit.
    Le Dernier Jour d'un condamné
  • La Révolution française est le plus puissant pas du genre humain depuis l'avènement du Christ.
  • Il est de l'essence de l'émeute révolutionnaire d'avoir presque toujours tort dans la forme et raison dans le fond.
    Littérature et philosophie mêlées (1834)
  • Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête.
    Choses vues
  • Ces bonnes gens ne comprennent pas que, de même qu’un orage change l'état de l'atmosphère, une révolution change l'état de la société.
    Littérature et philosophie mêlées (1834)
  • Les révolutions sont commencées par des hommes que font les circonstances, et terminées par des hommes qui font les événements.
    Littérature et philosophie mêlées (1834)
  • Aujourd'hui, je refais ainsi la définition de la Révolution : une grande lumière mise au service d'une grande justice.
  • Une certaine sentimentalité peut, au même titre qu'un certain romantisme, être considérée comme un excellent matériau révolutionnaire.
  • Commémorer la Révolution française est un peu comme célébrer le jour où on a attrapé la scarlatine.
  • [...] les vraies révolutions sont lentes et elles ne sont jamais sanglantes. Le sang, c'est toujours pour payer la hâte de quelques hommes [...] pressés de jouer leur petit rôle.
    Pauvre Bitos ou Le dîner de têtes, éd. La Table Ronde
  • Les peuples passent facilement de la plus grande soumission à la plus grande résistance.

Thèmes connexes