Paul Valéry

Paul Valéry
Paul Valéry ( - ) est un écrivain, poète, philosophe et épistémologue français.

" Si une certaine peinture convient à une époque, l'époque suivante voit dans cette convenance une convention. "

" Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur. "

" L'inspiration est l'hypothèse qui réduit l'auteur au rôle d'un observateur. "

" La valeur du monde repose sur les extrêmes, sa solidité sur les moyennes. "

" Un chef est un homme qui a besoin des autres. "

" Le mélange du vrai et du faux est plus toxique que le faux. "

" La prévision est un rêve duquel l'événement nous tire. "

" Ce qui est le plus vrai d'un individu et le plus lui-même, c'est son possible que son histoire ne dégage qu'imparfaitement. "

" Une œuvre très belle est celle qui pendant un temps donne l'impression d'être l'unique objet – l'indispensable, le véritable. Et plus ce temps est grand, plus elle est belle. "

Cahiers, Tome II

Art

" L'espoir fait vivre, mais comme sur une corde raide. "

" S'il est vrai que le moi est haïssable, aimer son prochain comme soi-même devient une atroce ironie. "

" L'éternité occupe ceux qui ont du temps à perdre. Elle est une forme de loisir. "

" Mettons en commun ce que nous avons de meilleur, et enrichissons-nous de nos mutuelles différences. "

" Le moi est haïssable... mais il s'agit de celui des autres. "

Mélanges

" L'histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré. Ses propriétés sont bien connues. Il fait rêver, il enivre les peuples, leur engendre de faux souvenirs, exagère leurs réflexes, entretient leurs vieilles plaies, les tourmente dans leur repos, les conduit au délire des grandeurs ou à celui de la persécution, et rend les nations amères, superbes, insupportables et vaines. "

De l'Histoire

" L'Histoire justifie ce que l'on veut. Elle n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout, et donne des exemples de tout. "

De l'Histoire