Paul Valéry

Paul Valéry
Paul Valéry ( - ) est un écrivain, poète, philosophe et épistémologue français.

" Nos plus importantes pensées sont celles qui contredisent nos sentiments. "

Tel quel, éd. Gallimard

" Il faut toujours regarder les livres par dessus l'épaule de l'auteur. "

Tel quel

" Il n'existe pas d'être capable d'aimer un autre être tel qu'il est. On demande des modifications, car on n'aime jamais qu'un fantôme. Ce qui est réel ne peut être désiré, car il est réel. "

" Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien. "

" L'homme est adossé à sa mort comme le causeur à sa cheminée. "

" C'est finalement son désir qu'on aime et non l'objet désiré. "

" Je me suis rarement perdu de vue : je me suis détesté, je me suis adoré - puis, nous avons vieilli ensemble. "

" La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. "

" L'intelligence : faculté de reconnaître sa bêtise. "

" Avec les philosophes il ne faut jamais craindre de ne pas comprendre. Il faut craindre énormément de comprendre. "

Tel quel, éd. Gallimard

" Le réveil fait aux rêves une réputation qu'ils ne méritent plus. "

" L'opposition est la forme la plus naturelle de l'initiative. "

" La mer, la mer toujours recommencée... "

Charmes, "Le cimetière marin"

Mer

" La philosophie ne consiste-t-elle pas, après tout, à faire semblant d'ignorer ce que l'on sait et de savoir ce que l'on ignore ? "

" Qui aime s'oublie lui-même pour se perdre dans la douceur du baiser. "

" La meilleure façon de réaliser ses rêves, c'est de se réveiller. "