• La condition humaine fait que la catastrophe est un mode d'évolution.
    CO2 mon amour, France Inter, 21 novembre 2021
  • À regarder évoluer l'humanité, je veux bien croire que Dieu est l'auteur de la pièce, mais Satan est le directeur du théâtre.
    Océan prose (1854)
  • Nous sommes des primates avec la technologie des dieux.
  • Ce que nous savons de l'histoire des êtres humains et de l'évolution de la vie sur la terre, n'est pas plus gros qu'une crotte de puce sur la place de la Concorde...
  • À l'écoute des nouvelles du monde, les singes se félicitent d'avoir raté la filière qui a abouti aux hommes.
  • Le plus probable, c'est qu'on va plutôt où on ne veut pas, et que l'on fait plutôt ce que l'on ne voudrait pas faire.
  • Le diable, sous l'apparence du babouin, est notre grand-père.
  • Les espèces qui survivent, ce ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes. Ce sont celles qui s'adaptent le mieux aux changements.
  • Dans la longue histoire du genre animal, ce sont ceux qui ont appris à collaborer et à improviser efficacement qui l'ont emporté.
  • Ainsi, ce sont bien nos ancêtres qui sont à l'origine de nos mauvaises passions ! Le diable, sous l'apparence du babouin, est notre grand-père.
  • Qui freine l'évolution pèche contre l'Humanité.
  • Au lieu de nous accrocher à la vision biblique selon laquelle nous sommes faits à l'image de Dieu, nous nous rendons compte que nous sommes faits à l'image du singe.
    L'importance de vivre
  • Nous sommes tous les enfants de la négritude.
    La Grande Librairie, France 5, 23/09/2020
  • Il n'y a aucune raison de supposer que le séjour de l'homme sur Terre soit plus long que celui des dinosaures. Il a peut-être appris à contrôler son environnement, à transmettre des informations d'une génération à l'autre, mais les forces mêmes de l'évolution qui l'ont fait naître ici, dans ces plaines africaines, sont encore à l'œuvre ailleurs dans le monde, et si l'homme devait disparaître, pour quelque raison que ce soit, il y a sans doute quelque part une petite créature discrète qui saisirait l'occasion et, dans un élan d'évolution, prendrait la place de l'homme. Mais bien que le fait de nier une place spéciale dans le monde puisse être une modestie de bon aloi, il n'en reste pas moins que l'homme exerce un contrôle sans précédent sur le monde et tout ce qu'il contient. Et donc, qu'il le veuille ou non, la suite des événements dépend en grande partie de lui.
    Life on Earth (épilogue du film - 1979)
  • On a souvent fait remarquer, je crois, qu'une poule n'est qu'un moyen pour un œuf de faire un autre œuf.
    Life and Habit, éd. Cosimo Classics