• La haine, c'est la colère des faibles !
    Lettres de mon moulin
  • Il vaut mieux se faire détester pour ce que l'on est que de se faire aimer pour ce que l'on n'est pas.
  • Rien n'unit aussi fort que la haine - ni l'amour, ni l'amitié, ni l'admiration.
  • L'amour, l'amitié, l'estime ne forment pas de liens aussi solides que la haine commune.
    Carnets de notes, éd. Calmann-Lévy
  • Le moi est haïssable.
    Pensées
  • Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle ?
  • Puisque la haine ne cessera jamais avec la haine, la haine cessera avec l'amour.
  • La haine n'est qu'une des formes de l'ignorance.
    Notes et Maximes, éd. Hachette
  • On ne hait pas un homme tant qu'on l'estime inférieur, mais seulement quand on le juge égal ou supérieur.
  • La haine, à la longue, tue le malheureux qui se plaît à la nourrir.
    Histoire de ma vie
  • Quand vous détestez une personne, vous détestez quelque chose en elle qui fait partie de vous-même. Ce qui ne fait pas partie de nous-même ne nous dérange pas.
  • La haine, comme l'amour, se nourrit des plus petites choses, tout lui va.
    Le Contrat de mariage
  • L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue.
  • Aucune mâchoire de bouledogue n'est plus tenace que les doigts d'une femme qui hait.
    Pour Lucrèce
  • Il suffit qu'un seul homme en haïsse un autre pour que la haine gagne de proche en proche l'humanité entière.
    Le Diable et le Bon Dieu, éd. Gallimard
  • 1
  • 2
  • 3
  • »