• Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l'obéissance il assure l'ordre ; par la résistance il assure la liberté. [...] Donc les deux termes, ordre et liberté, sont bien loin d'être opposés : la liberté ne va pas sans l'ordre ; l'ordre ne vaut rien sans la liberté. Obéir en résistant, c'est tout le secret. Ce qui détruit l'obéissance est anarchie ; ce qui détruit la résistance est tyrannie.
    Propos
  • Comme on respire mieux, quand on ne fait qu'obéir !
    Port-Royal (1954)
  • L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté.
    Du contrat social
  • Le clergé, qui donne toujours l'exemple de la servitude, la prêchait aux autres sous le titre d'obéissance.
    Mémoires
  • L'amour est le plus puissant motif qui oblige à obéir.