Olivier de Kersauson, né le , est un navigateur et écrivain français. Equipier d'Eric Tabarly de 1967 à 1974, il se lance ensuite seul dans différentes aventures en prenant part à différentes courses en solitaire ou avec équipage.
  • Ce sont les voiliers qui ont découvert le monde, et ils charrient dans leur sillage bien des légendes.
    Homme libre, toujours tu chériras la mer
  • La miséricorde est un principe général de conduite à l'usage de ceux qui ne veulent pas abdiquer devant la lâcheté, le doute et la bêtise.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • La miséricorde, c'est la tendresse et l'émotion devant l'impuissance de l'autre.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Faire le tour du monde à la voile, c'est aller voir de près l'exactitude du décor sur la croûte terrestre et, comme un chat, marcher en équilibre sur toutes les gouttières du monde.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • [...] ce qui fait la beauté des choses, c'est notre attitude personnelle.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • La curiosité pour l'autre est une manière polie de dire l'amitié.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Voyager, c'est rechercher toujours les lumières, les instants de grâce promis.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Il n'y a pas d'intelligence sans courage. Je me méfie des gens qui sont intelligents mais pas courageux : ça fait des cerveaux foireux ! L'intelligence demande du courage. Et le courage est l'enfant de l'intelligence.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Le chemin de l'excellence, c'est la discipline.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • [...] un métier, pour moi, n'est pas fait pour gagner de l'argent mais pour gagner de l'honneur.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • La mer, c'est le cœur du monde. Vouloir visiter les océans, c'est aller se frotter aux couleurs de l'absolu.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Prendre la mer, c'est tout sauf une fuite, c'est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d'aller chevaucher les vagues, c'est une conquête, et pour conquérir, il faut partir.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • On ne s'impose pas sur la mer, on passe simplement sur la pointe des pieds, un peu comme dans la vie.
  • La mer, c'est la partie de la Terre que je préfère.
  • Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés.
    Promenades en mer et étonnements heureux, éd. Le Cherche-Midi
  • 1
  • 2
  • 3
  • »

Auteurs similaires