Olivier de Kersauson, né le , est un navigateur et écrivain français. Equipier d'Eric Tabarly de 1967 à 1974, il se lance ensuite seul dans différentes aventures en prenant part à différentes courses en solitaire ou avec équipage.
  • [...] ce qui fait la beauté des choses, c'est notre attitude personnelle.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • La curiosité pour l'autre est une manière polie de dire l'amitié.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Voyager, c'est rechercher toujours les lumières, les instants de grâce promis.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Il n'y a pas d'intelligence sans courage. Je me méfie des gens qui sont intelligents mais pas courageux : ça fait des cerveaux foireux ! L'intelligence demande du courage. Et le courage est l'enfant de l'intelligence.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Le chemin de l'excellence, c'est la discipline.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • [...] un métier, pour moi, n'est pas fait pour gagner de l'argent mais pour gagner de l'honneur.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • La mer, c'est le cœur du monde. Vouloir visiter les océans, c'est aller se frotter aux couleurs de l'absolu.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • Prendre la mer, c'est tout sauf une fuite, c'est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d'aller chevaucher les vagues, c'est une conquête, et pour conquérir, il faut partir.
    Ocean's Songs, Ed. le cherche midi
  • On ne s'impose pas sur la mer, on passe simplement sur la pointe des pieds, un peu comme dans la vie.
  • La mer, c'est la partie de la Terre que je préfère.
  • Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés.
    Promenades en mer et étonnements heureux, éd. Le Cherche-Midi
  • Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir. Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité !
    Promenades en mer et étonnements heureux, éd. Le Cherche-Midi
  • Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir-vivre.
    Promenades en mer et étonnements heureux, éd. Le Cherche-Midi
  • Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée.
    Promenades en mer et étonnements heureux, éd. Le Cherche-Midi
  • Vivre est un privilège. Ce n'est pas un dû. Alors on doit avoir la politesse, l'élégance, de profiter du fait d'être vivant pour que cette vie soit belle. La conscience de notre privilège doit engendrer un comportement. Une seule question, chaque matin : comment faire en sorte que cette journée qui débute soit belle ?
    Le monde comme il me parle, éd. le cherche midi

Auteurs similaires