• Les grands poèmes se reconnaissent au sourire donné quand on les lit.
    Un bruit de balançoire, éd. de L'Iconoclaste
  • La vie écrit au crayon. La mort passe la gomme. Le poème se souvient. Personne n'a meilleure mémoire qu'un poème.
    Un bruit de balançoire, éd. de L'Iconoclaste
  • Si un poème n'a pas déchiré votre âme. Vous n'avez pas connu la poésie.
  • De même qu'il faut de la souffrance pour connaître le bonheur, il faut de la prose pour qu'il y ait poésie.
  • La poésie peut être écrite, mais aussi vécue ! Un état poétique provoque de la joie, de l'exaltation, de l'enthousiasme. C'est un état de transe douce... Il vient avec l'amour, les rencontres, la musique, la fraternité...
    Boomerang, France Inter, 10 juin 2021
  • La vie n'est supportable que si l'on y introduit non pas de l'utopie mais de la poésie, c'est-à -dire de l'intensité, de la fête, de la joie, de la communion, du bonheur et de l'amour.
    Vers l'abîme, éd. L'Herne
  • Les besoins poétiques de l'être humain ne sont perçus que de façon morcelée (esthétique, amours, jeux, etc..) et demeurent ignorés comme besoins fondamentaux.
  • Je crois que l'idée de vivre poétiquement est capitale parce que partout la prose, c'est-à-dire les choses qui ne vous intéressent pas, les choses que vous subissez par contrainte vous encerclent, vous envahissent, vous parasitent. Essayez alors de lutter. Vivez poétiquement. La poésie ne doit pas seulement être une chose écrite, lue, récitée. C'est une chose qui doit être vécue.
  • Le sens de l'amour et le sens de la vie, c'est le sens de la qualité suprême de la vie. Amour et poésie, quand ils sont conçus comme fins et moyens du vivre, donnent plénitude de sens au « vivre pour vivre ».
    Amour, poésie, sagesse
  • J'aime parler des deux pôles de la vie : la prose et la poésie. La prose, ce sont les choses qu'on fait sans plaisir, par nécessité, parfois pour survivre. La poésie, c'est tout ce qui nous dilate, nous inonde.
  • Le quatrain est un élément universel du langage poétique. Pour moi, le quatrain est le diamant de la poésie universelle, c'est la forme la plus concentrée tout en ayant un contenu complexe.
    La Grande Librairie, 22 fév. 2018
  • Les poètes n'ont pas de pudeur à l'égard de leurs sentiments : ils les exploitent.
  • Ma seule ambition de poète est de recomposer, de ramener à l'unité, ce qui n'est que fragment, énigme, effroyable hasard.
  • La poésie apparaît comme un phénomène de la liberté.
  • Tout rêveur de flamme est un poète en puissance.
    La flamme d'une chandelle
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • ...
  • 17
  • »