• Prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux !
    La cantatrice chauve
  • Le milieu entre deux vices n'est pas toujours la vertu, mais bien souvent la faiblesse, la paralysie, l'impuissance.
  • Il n'est point de vice qui n'ait une fausse ressemblance avec une vertu et qui ne s'en aide.
    Les Caractères
  • Je suis esclave par mes vices et libre par mes remords.
  • J'aime encore mieux ceux qui rendent le vice aimable que ceux qui dégradent la vertu.
    Pensées
  • Les passions des jeunes gens sont des vices dans la vieillesse.
    Pensées
  • L'homme naît avec des vices ; il acquiert ses vertus.
    Journal
  • Nos vertus ne sont le plus souvent que des vices déguisés.
    Maximes
  • Rien n'est plus utile à l'homme que ses vices. Presque tout ce qui est grand naît d'un grand vice et la vertu même n'est « généreuse » que si elle s'appuie sur un vice au moins égal à elle. Il n'y a pas d'ascète qui ne le soit devenu pour réagir contre une rare propension au libertinage. Un vice n'est qu'une grande vertu qui marche sur la tête, une vertu un grand vice qui a retrouvé ses jambes.
    Éloge de l'imprudence, éd. Rivages
  • Nos vices ne sont que des théâtres cruels érigés en nous pour distraire l'ennui absolu de la volonté.
    Éloge de l'imprudence, éd. Rivages
  • Chaque vice comme chaque profession, exige et développe un savoir spécial qu'on n'est pas fâché d'étaler.
    À l'ombre des jeunes filles en fleurs, éd. NRF
  • J'aime mieux un vice commode Qu'une fatigante vertu.
    Amphitryon (1668)
  • Le vice laisse comme un ulcère en la chair, une repentance en l'âme, qui toujours s'égratigne et s'ensanglante elle-même.
    Essais
  • La vertu semble donc être une santé, une beauté, un bien-être de l'âme, et le vice, une maladie, une laideur et une faiblesse.
  • Les vainqueurs prennent immédiatement les vices des vaincus.

Thèmes connexes