• La civilisation est quelque chose d'imposé à une majorité récalcitrante par une minorité qui a compris comment s'approprier les moyens de puissance et de coercition.
    L'Avenir d'une illusion
  • Argent, machinisme, algèbre ; les trois monstres de la civilisation actuelle.
  • Après l'écroulement de notre civilisation, de deux choses l'une : ou elle périra tout entière comme les civilisations antiques, ou elle s'adaptera à un monde décentralisé. Il dépend de nous, non pas de briser la centralisation, mais de préparer l'avenir.
    La Pesanteur et la grâce, éd. Plon
  • La civilisation actuelle cache derrière une splendeur apparente un état de véritable décadence intellectuelle. Dans tous les domaines nous semblons avoir perdu les notions essentielles d'intellect, de limite, de mesure, de grade, de proportion, de relation, de condition, de lien nécessaire, de connexion entre les moyens et les résultats.
    Ne recommençons pas la guerre de Troie (1937)
  • L'amour est le miracle de la civilisation.
  • Chaque civilisation a les ordures qu’elle mérite.
  • Ce qui donne à la civilisation humaine son caractère exceptionnel, son caractère unique dans l'ordre de la biologie, c'est qu'elle n'est pas inscrite dans la substance nucléaire et donc qu'elle n'est pas organiquement héréditaire.
    Civilisation, éd. Mercure de France
  • Dans une civilisation aussi matérialiste, fondée non pas sur l'individu, mais sur la propriété, il est inévitable que cette dernière soit mieux défendue que la personne humaine, et que les crimes contre la propriété soient stigmatisés de façon plus exemplaire que ceux commis contre l'homme.
    Le peuple d'en bas (1903)
  • Ce qu'il est convenu d'appeler la civilisation ne modernise pas la guerre par un involontaire contre-coup, tout au contraire c'est à la guerre qu'elle emprunte les découvertes dont la modernité s'empanache.
    Le Discours de la guerre, éd. Bernard Grasset
  • Soit nous saurons bâtir en un siècle une civilisation commune à laquelle chacun puisse s'identifier, soudée par les mêmes valeurs universelles, guidée par une foi puissante en l'aventure humaine et enrichie de toutes nos diversités culturelles, soit nous sombrerons ensemble dans une commune barbarie.
    Le dérèglement du monde, éd. Grasset
  • Il faudrait faire en sorte que personne ne se sente exclu de la civilisation commune qui est en train de naître, que chacun puisse y retrouver sa langue identitaire, et certains symboles de sa culture propre, que chacun, là encore, puisse s'identifier, ne serait-ce qu'un peu, à ce qu'il voit émerger dans le monde qui l'entoure, au lieu de chercher refuge dans un passé idéalisé.
    Les Identités meurtrières, éd. Grasset
  • La civilisation est en grande partie fondée sur la couardise. Il est si simple de civiliser en enseignant à être lâche. Étouffez les critères qui conduiraient au courage. Limitez l'exercice de la volonté. Égalisez les appétits. Bouchez les horizons. Décréter une loi pour chaque mouvement. Niez l'existence du chaos. Apprenez même aux enfants à respirer lentement. Domptez.
    L'Empereur-Dieu de Dune, éd. Robert Laffont
  • Ce sont les gens, et non les organisations commerciales ou les hiérarchies, qui font la réussite des grandes civilisations. Chaque civilisation dépend de la qualité des individus qu'elle produit. Si vous sur-organisez les humains, si vous les sur-légalisez, si vous supprimez leur élan vers la grandeur — alors ils ne peuvent œuvrer et les civilisations s'effondrent.
    Les Enfants de Dune, éd. Robert Laffont
  • L'homme de l'organisation a perdu la capacité de désobéir, il n'est même pas conscient du fait qu'il obéit. Au point de l'histoire que nous avons atteint, notre capacité de douter, de critiquer et de désobéir est sans doute le seul moyen d'éviter la fin de la civilisation et d'assurer l'avenir de l'humanité.
  • Toute civilisation et tout perfectionnement moral sont issus de l'esprit de la littérature, qui est l'âme de la dignité humaine…
    La Montagne magique

Thèmes connexes