• La guerre révèle à un peuple ses faiblesses, mais aussi ses vertus.
  • La plupart du temps, les véritables responsables, ceux qui déchaînent la violence et provoquent les guerres, sont des gens très bien. Des gens sincères, généreux, instruits.
    Check-point, éd. Gallimard
  • Tout est sacrifié à la guerre. Il est bon de ne jamais l'oublier. Quand elle éclate, elle balaie tout autre souci. Elle se place au-dessus de tous nos besoins, de nos inquiétudes, de nos projets, de nos espérances même les plus vagues.
    La Paix, éd. Odile Jacob
  • Que nous le voulions ou non, que nous l'admettions ou non, nous vivons en permanence dans une avant-guerre ou une après-guerre.
    La Paix, éd. Odile Jacob
  • Tout le jeu de la guerre se joue sur la faiblesse du guerrier.
  • Un discours aux morts de la guerre, c'est un plaidoyer hypocrite pour les vivants.
    La Guerre de Troie n'aura pas lieu
  • Il n'y a pas de guerres saintes, il peut y avoir des guerres justes.
  • Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent.
    Le Diable et le Bon Dieu
  • La guerre n'est pas une maladie... C'est un mal insupportable parce qu'il vient aux hommes par les hommes.
  • Nous sommes, chacun de nous, responsable de chaque guerre, à cause de l'agressivité de notre propre vie, à cause de notre nationalisme, de notre égoïsme, de nos dieux, de nos préjugés, de nos idéaux, qui nous divisent.
    Se libérer du connu
  • L'humanité devra mettre un terme à la guerre ou la guerre mettra un terme à l'humanité.
  • Dans la guerre, l'avantage est toujours à celui à qui il reste le dernier écu.
  • La guerre est un art qui détruit tous les autres.
  • La réalité du champ de bataille est que l'on n'y étudie pas : simplement on fait ce que l'on peut pour appliquer ce que l'on sait.
  • La sagesse de l'expérience devrait nous persuader que la guerre est obsolète.