Tenzin Gyatso (né le ) est le 14e dalaï-lama et le chef du gouvernement tibétain en exil. Considéré comme le plus haut personnage spirituel du bouddhisme tibétain, il oeuvre depuis 1959 pour l'autonomie réelle de l'ensemble du Tibet à l'intérieur de la Chine. Sa recherche constante d'une solution au conflit sino-tibétain par la non-violence est récompensée par le prix Nobel de la paix en 1989.
  • La confiance en soi... c'est la promesse d'un avenir radieux.
  • Malgré leurs différences philosophiques et rituelles, toutes les religions se ressemblent : elles délivrent un message de compassion, d'amour et de pardon.
  • Agissez envers autrui dans un esprit de fraternité, et il fera de même.
  • Les mauvais sentiments détruisent le bonheur.
  • Il est illogique de haïr ceux qui nous blessent ou se montrent injustes envers nous. La haine n'a aucun effet physique sur nos ennemis. Bien au contraire, c'est nous qui subissons les conséquences de notre amertume : elle nous dévore de l'intérieur.
  • Je pense qu'à long terme le monde entier doit tendre vers la compassion. Notre société parviendra alors à résoudre ses conflits par le dialogue, en cherchant des solutions pacifiques. Je pense que nous en sommes capables... Ce sera difficile, bien sûr, mais je pense que c'est possible.
  • Le contact avec l'autre et le désir de comprendre ses valeurs entraînent seuls un respect sincère. Il faut apprendre à nous apprécier, à nous admirer les uns les autres.
  • Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi.
  • La sensation d'être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l'absolu, mais de notre perception de la situation.
  • Lorsque nos intentions sont égoïstes, le fait que nos actes puissent paraître bons ne garantit pas qu'ils soient positifs ou éthiques.
  • Remerciez vos ennemis, ils sont vos plus grands maîtres. Il vous apprennent à faire face à la souffrance et à développer la patience, la tolérance, la compassion, sans rien attendre en retour.
  • Le temps de la compassion est donc venu pour repenser la manière dont nous habitons la Terre afin d'y restaurer la vie.
  • Sème un acte, tu récolteras une habitude ; sème une habitude, tu récolteras un caractère ; sème un caractère, tu récolteras une destinée.
  • La paix dans le monde passe d'abord par la paix individuelle. Celui qui est naturellement en paix avec lui-même sera en paix avec les autres.
  • Mourir c'est comme changer un vêtement usé pour un neuf.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • ...
  • 6
  • »