• C'est une mauvaise action d'accélérer la vie ! Vous en supprimez les deux éléments sauveurs, la distraction et la paresse.
    Ondine
  • C'est pour parvenir au repos que chacun travaille ; c'est encore la paresse qui rend laborieux.
  • C'est une très funeste tendance de notre âge de se figurer que nature c'est rêverie, c'est paresse, c'est langueur.
  • Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue.
    Journal
  • Le travail pense, la paresse songe.
    Journal
  • La paresse a cela de mortel que, dès qu'on en triomphe, on la sent qui renaît.
    Journal
  • Il semble que c'est le diable qui a tout exprès placé la paresse à la frontière de plusieurs vertus.
    Maximes
  • La paresse est comme une béatitude de l'âme, qui la console de toutes ses pertes, et qui lui tient lieu de tous les biens.
    Maximes
  • Nous avons plus de paresse dans l'esprit que dans le corps.
    Maximes
  • L'homme est fait pour un instant de labeur et pour une éternelle paresse.
    Réflexions sur la vie et le bonheur
  • La suprême paresse consiste à ne pas désirer follement l'immortalité.
    Le sentiment tragique de la vie, éd. Nouvelle Revue française
  • La paresse [...] engendre les deux vices , l'avarice et l'envie, qui sont à leur tour la source de tous les autres. La paresse est le poids en nous de la matière, inerte en soi, et cette paresse, tandis qu'elle nous dit qu'elle tâche de nous conserver par l'économie, tend en réalité à nous diminuer, à nous réduire à rien.
    Le sentiment tragique de la vie, éd. Nouvelle Revue française
  • Le plus grand ennemi de l'homme, c'est l'inaction, c'est la paresse.
    Journal, Tome II (1933-1955)
  • Le jour est paresseux mais la nuit est active.
    Le dur désir de durer (1946)
  • La paresse ne peut se passer de travail ; on ne se repose voluptueusement que si l'on a pu se fatiguer.
    Petit almanach des grands hommes

Thèmes connexes