Citations de Henry Miller

photo non disponible
Henry Miller ( - ) est un romancier américain.

" Le vide est une plénitude discordante, un monde plein à craquer de fantômes où l'âme part en reconnaissance. "

Tropique du Capricorne

" La musique, c'est l'ouvre-boîte de l'âme. "

Tropique du Capricorne

" Confusion est le mot que nous avons inventé pour désigner l'ordre quand nous ne le comprenons pas. "

" La seule chose dont on ne peut jamais se passer, c'est l'amour. Et la seule chose dont on ne se lasse jamais, c'est l'amour. "

" Ce que je veux, c'est élargir en moi l'enfant, dépasser l'enfance dans le sens opposé. "

" L'amitié est comme une viole dont les cordes ne doivent pas être jusqu'aux larmes tendues. "

" Si nous étions lucides, instantanément l'horreur de la vie quotidienne nous laisserait stupides. "

Vie

" De temps en temps, j'allais passer une soirée à la bibliothèque municipale pour lire. C'était pour moi prendre un billet pour le paradis. "

Les livres de ma vie

" Une destination n'est jamais un lieu, mais plutôt une nouvelle manière de voir les choses. "

" J'ai toujours adoré ce qui m'est étranger. J'aime ce qui me stimule, me heurte, m'étonne. "

" Lire, c'est toujours interpréter. "

" La joie est pareille à un fleuve : rien n'arrête son cours. "

" L'homme a ce choix : laisser entrer la lumière ou garder les volets fermés. "

" Quel est l'homme qui triomphe ? Celui qui croit vraiment. "

" Imaginer un monde nouveau, c'est le vivre jour après jour, chaque pensée, chaque regard, chaque pas, chaque geste tue et amuse, et la mort marche toujours d'un pas en avant. Cracher sur le passé n'est pas assez. Proclamer l'avenir n'est pas assez. Il faut agir comme si la passé était mort, et l'avenir irréalisable. Il faut agir comme si le prochain pas était le dernier : ce qu'il est. "

Printemps noir, Ed Gallimard

" Dans la rue, on apprend ce que sont réellement les êtres humains ; autrement, ou après, on les invente. "

Printemps noir, Ed Gallimard