• Ce n'est pas la philosophie qui donne des raisons de vivre, c'est la vie qui donne des raisons de penser.
    Le Nouvel Observateur, 14/06/2007
  • Les meilleurs penseurs sont ceux qui pensent contre eux-mêmes.
    Le Scribe, éd. Grasset
  • Le plus grand bien qui puisse être dans un État est d'avoir de vrais philosophes.
    Les principes de la philosophie (1644)
  • Chaque nation est d'autant plus civilisée et polie que les hommes y philosophent mieux.
    Les principes de la philosophie (1644)
  • C'est proprement avoir les yeux fermés, sans tâcher jamais de les ouvrir, que de vivre sans philosopher.
    Les Principes de la philosophie
  • Toute la philosophie est comme un arbre, dont les racines sont la méta physique ; le tronc est le physique, et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes les autres sciences, qui se réduisent à trois principales, à savoir la médecine, la mécanique et la morale ; j'entends la plus haute et la plus parfaite morale qui, présupposant une entière connaissance des autres sciences, est le dernier degré de la sagesse. Or, comme ce n'est pas des racines, ni du tronc des arbres, qu'on cueille les fruits, mais seulement des extrémités de leurs branches, ainsi la principale utilité de la philosophie dépend de celles de ses parties qu'on ne peut apprendre que les dernières.
    Principes de la philosophie
  • Mais que suis-je donc ? Une chose qui pense. Qu'est-ce que cela ? C'est bien une chose qui doute, qui connaît, qui affirme, qui nie, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi et qui sent.
  • La philosophie ne répond que des individus, mais la religion répond des masses.
    Maximes et pensées
  • Le religion unit les hommes dans les mêmes dogmes, la politique les unit dans les mêmes principes, et la philosophie les renvoie dans les bois : c'est la dissolvant de la société.
    Maximes et pensées
  • Les philosophes sont plus anatomistes que médecins : ils dissèquent mais ne guérissent pas.
  • L'époque est anti-philosophique et lâche: on n'a pas le courage de décider ce qui est valeur et ce qui n'en est pas
  • En vérité, il n'y a pas de divorce entre philosophie et vie. Toute démarche vivante est un choix philosophique et l'ambition d'une philosophie digne de ce nom, c'est d'être un mode de vie qui apporte avec soi sa justification.
  • Il faut toujours que les pensées de l'homme soient la maison où il habite.
  • L'activité philosophique est chevillée au corps de l'humain à partir du moment où il enterre ses morts, s'interroge sur le sens de sa vie, pare ses tombes d’œuvres d'art. Toutes les cultures, mêmes orales, font montre de cette capacité proprement philosophique de prise de distance et de reprise critique de leur tradition.
    Philosophie Magazine - n°56 février 2012
  • Je pense que la philosophie est le plus beau moyen de régler ses comptes avec la mort.
    Philosophie Magazine - n°65 décembre 2012/janvier 2013