• Si on colle l'oreille à la porte des livres et aux portes de la nuit, si on fait bien attention, on peut entendre la conversation des poètes.
    La conversation des poètes, éd. Gallimard
  • Tous les grands poètes ont écrit à dix-sept ans ; les plus grands sont ceux qui parvinrent à le faire oublier.
  • Lorsqu'un mot rencontre un autre mot, ils se tiennent et sautent à la corde pour éprouver ce lien. S'ils tombent et se brisent, c'est qu'ils ne devaient pas se rencontrer, à moins d'avoir été voulus par le poète.
    Que la blessure se ferme, éd. Gallimard
  • La poésie ne peut se permettre l'humour.
    Éloge de l'amitié
  • Un poème est une ville, un poème est une nation, un poème est le monde.
  • La poésie en dit long et c'est vite fait. La prose ne va pas très loin et prend du temps.
    Journal d'un vieux dégueulasse
  • C'est si facile d'être un poète et si dur d'être un homme.
    40 000 Mouches
  • Le Poème enlève à l'esprit la rouille des jours.
  • Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul.
    Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes, éd. Gallimard
  • Écrire de la poésie, n'était-ce pas une transaction secrète, une voix répondant à une voix ?
  • Le poète habite deux mondes, l'un qui se meurt, l'autre qui se bat pour naître.
  • La plus belle des proses est celle à laquelle se mêle le plus de poésie.
  • Les grands poètes ne meurent pas ; ils sont des présences éternelles ; ils attendent l'occasion pour apparaître parmi nous en chair et en os.
  • N'est-il pas dans la nature de la poésie d'être et de rester souterraine ?
  • Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens.