Citations de Voltaire

Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire ( - ) est un écrivain et philosophe, un intellectuel engagé au service de la vérité, de la justice et de la liberté de penser.

" À la cour, l'art le plus nécessaire n'est pas de bien parler, mais de savoir se taire. "

" L'amour est de toutes les passions la plus forte : elle attaque à la fois la tête, le cœur et le corps. "

" L'opinion est le crépuscule, la science est le jour, et l'ignorance la nuit. "

" Si vous voulez qu'on tolère ici votre doctrine, commencez par n'être ni intolérants ni intolérables. "

" Si l'on n'imprimait que l'utile, il y aurait cent fois moins de livres. "

" L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises. "

" Si l'on n'est pas sensible, on n'est jamais sublime. "

" Ceux qui peuvent vous faire croire à des absurdités, peuvent vous faire commettre des atrocités. "

" Être parfaitement sage, il n'y a guère d'êtres humains à qui cette folie n'ait quelquefois passé par la tête. "

" La vie est trop courte, le temps trop précieux, pour dire des choses inutiles. "

" Le ciel nous fit un cœur, il lui faut des désirs. "

" L'instant où nous naissons est un pas vers la mort. "

" L'espérance est un aliment de notre âme, toujours mêlé du poison de la crainte. "

" Ce n'est pas que le suicide soit toujours de la folie, mais en général, ce n'est pas dans un accès de raison que l'on se tue. "

Lettre à M. Mariott, 1734

" Il faut que le plaisir de gouverner soit bien grand puisque tant de gens veulent s'en mêler. "

" Les hommes ont le tort de juger d'un tout dont ils ne connaissent que la plus petite partie. "

Zadig