• Je n'ai pas une assez haute idée de l'humanité en général et de moi-même en particulier pour imaginer qu'un Dieu ait pu nous créer. Cela ferait une bien grande cause, pour un si petit effet ! Trop de médiocrité partout, trop de bassesse, trop de misère comme le dit Pascal, et trop peu de grandeur. [...] Comment un Dieu aurait-il pu vouloir cela ? Croire en Dieu ce serait péché d'orgueil ; l'athéisme est une forme d'humilité. C'est se prendre pour un animal, comme nous sommes en effet, et nous laisser la charge de devenir humains.
    Pensées sur l'athéisme
  • Je n'ai pas une assez haute idée de l'humanité en général et de moi-même en particulier pour imaginer qu'un Dieu ait pu nous créer. Cela ferait une bien grande cause, pour un si petit effet ! Trop de médiocrité partout, trop de bassesse, trop de misère, comme dit Pascal, et trop peu de grandeur. [...] La simple connaissance de soi, comme l'a vue Bergson, pousse à plaindre ou à mépriser l'homme, davantage qu'à l'admirer. Trop d'égoïsme, de vanité, de peur. Trop peu de courage et de générosité. Trop d'amour propre, trop peu d'amour. L'humanité fait une création tellement dérisoire. Comment un Dieu aurait-il pu vouloir cela ? Il y a du narcissisme dans la religion, dans toute religion (si Dieu m'a créé, c'est que j'en valais la peine !), et c'est une raison d'être athée : croire en Dieu, ce serait un péché d'orgueil.
    Pensées sur l'athéisme, éd. Albin Michel
  • La vie de l'athée est un effrayant éclair qui ne sert qu'à découvrir un abîme.
    Mémoires d'outre-tombe (1848)
  • La religion tire ses raisons de la sensibilité de l'âme, des plus doux attachements de la vie, de la piété filiale, de l'amour conjugal, de la tendresse maternelle : L'athéisme réduit tout à l'instinct de la bête ; et pour premier argument de son système, il vous étale un cœur que rien ne peut toucher.
    Génie du christianisme (1802)
  • Une société d'athées inventerait aussitôt une religion.
    Le catéchisme social
  • L'athée ne nie pas Dieu et la religion, il n'y pense point.
    Les Caractères
  • L'athéisme n'est point. Les grands esprits qui en sont soupçonnés sont trop paresseux pour décider en leur esprit que Dieu n'est pas.
    Les Caractères
  • L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.
  • Le véritable et authentique athée est celui qui croit fermement et dur comme fer que Dieu lui-même ne croit pas en Lui.
  • L'athéisme dresse contre Dieu un procès-verbal de carence.
  • Pour vous, je suis un athée. Pour Dieu, je suis un opposant loyal.
    Stardust memories
  • L'athée ne se soucie pas de Dieu, parce qu'il a décidé une fois pour toutes qu'il n'existait pas.
    La Littérature et le Mal, éd. Gallimard
  • Je pense que Dieu doit sa popularité à la panique des athées.
    Partis pris
  • Heureux les croyants, mais je préfère mon angoisse et ses yeux grands ouverts.
  • L'athéisme n'est pas une thérapie mais une santé mentale recouvrée.
    Traité d'athéologie, éd. Grasset

Thèmes connexes